• 03/08/2005

    Le Sénat a rejeté un amendement au code de la route, adopté par la Chambre des députés, qui vise à introduire un système de permis de conduire à points, en y apportant ses propres modifications. Selon le ministre des Transports, Milan Simonovsky, le système à points pourrait permettre de réduire de moitié le nombre de morts sur les routes tchèques d'ici 2010 : en accumulant 12 points de pénalités, le conducteur se ferait retirer, pour un an, son permis et serait obligé de suivre des cours à l'auto-école.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 03/08/2005

    Une exposition intitulée Hiroshima 1945-2005 a été ouverte au mémorial de Lidice, village de Bohême centrale, rasé, pendant la Deuxième Guerre mondiale, par les nazis. Des représentants de l'ambassade du Japon à Prague ont été présents au vernissage. L'exposition qui sera à voir jusqu'à la fin de l'année présente, à travers des textes et des photographies notamment, l'histoire d'Hiroshima et de ses habitants. Le 6 août prochain, 60 ans se seront écoulées depuis l'attaque nucléaire sur cette ville.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 03/08/2005

    Le virtuose du violon tchèque Vaclav Hudecek organise, pour la 9e fois consécutive, des master class destinés à une vingtaine de jeunes interprètes tchèques et slovaques. Les cours ont commencé ce mercredi, dans la station thermale de Luhacovice, en Moravie du sud. Ils se poursuivront jusqu'au 13 août. Des concerts publics sont programmés.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 03/08/2005

    L'un des plus grands festivals de musique de cet été, Sazavafest, débutera jeudi dans la commune de Sazava, près de Kutna Hora, en Bohême centrale. Le festival accueillera, en l'espace de quatre jours, près de 120 groupes tchèques et étrangers, dont le groupe de reggae français Papa Style et Baldas ou la formation afro-américaine Lord Bishop.

    Auteur: Magdalena Segertová
  • 02/08/2005

    L'intervention des policiers anti-émeutes ce week-end contre les participants à la CzechTek 2005 continue de provoquer des réactions dans la rue et sur la scène politique. Des centaines de jeunes se sont réunis mardi dans le quartier pragois de Strahov sur fond de musique techno. Le Premier ministre, dans un article publié par Lidove noviny, a justifié l'intervention en qualifiant les organisateurs de la free party de « gens dangereux et bien organisés aux tendances anarchiques ». Le chef de l'Etat a quant a lui qualifié l'intervention d' « erreur grossière ». L'ODS, parti d'opposition dont il reste le président d'honneur, souhaite se réunir avec les responsables gouvernementaux pour parler de cette affaire. Le président du Sénat à lui aussi réclamer des explications au Premier ministre et à son ministre de l'Intérieur. Selon un récent sondage, 70% des personnes interrogées considèrent que les méthodes employées par les policiers anti-émeutes ont été « trop dures ». L'ancien président Vaclav Havel a proposé de sevir de médiateur entre les autorités et les organisateurs.

  • 02/08/2005

    Libuse Barkova, femme d'affaires proche des époux Gross, vient d'être condamnée par le Tribunal municipal de Prague à 5 ans de prison pour escroquerie aux assurances. Barkova, par qui le scandale est arrivé, était également propriétaire d'une maison close à Prague, et faisait des affaires avec Sarka Grossova, épouse de l'ancien Premier ministre Stanislav Gross, contraint de démissionner il y a trois mois après les révélations sur son patrimoine immobilier et sur ses liens avec Libuse Barkova.

  • 01/08/2005

    Quelque 5000 personnes se sont réunies dans l'après-midi, de ce lundi, devant le ministère de l'Intérieur à Prague pour protester contre l'intervention de la police, ce week-end, contre les participants à la free party à Mlynec en Bohême de l'Ouest. Ils ont accusé la police et le gouvernement de brutalité et scandé des slogans "Gestapo", "Etat policier" et "Démission". Le ministre de l'Intérieur Frantisek Bublan voulait rencontrer les manifestants pour négocier avec eux mais ils ont refusé finalement de venir à la rencontre.

    Auteur: Václav Richter
  • 01/08/2005

    La société hollandaise Ahold a acheté tous les 67 supermarchés Julius Meinl en République tchèque. Le nombre des magasins Ahold, qui détient déjà en Tchéquie les supermarchés Albert et les hypermarchés Hypernova, pourrait atteindre trois centaines. La vente des magasins Julius Meinl doit être cependant encore approuvée par l'Office de compétition économique.

    Auteur: Václav Richter
  • 01/08/2005

    C'est par le vernissage d'une exposition de photos de Pavel Herman qu'à commencé le festival de la culture juive dans la ville de Trebic en Moravie. Au programme du festival il y a des concerts, des conférences et des cérémonies religieuses. Les visiteurs seront informés des fêtes, de la musique et des monuments juifs et pourront assister aussi à des projections des films sur la problématique juive.

    Auteur: Václav Richter
  • 31/07/2005

    Quatre-vingts personnes ont été blessées lorsqu'un millier de policiers anti-émeutes sont intervenus samedi soir pour mettre fin à une techno party à Mlynec, en Bohême de l'ouest. 45 policiers, dont cinq sérieusement blessés, et 35 participants à la CezchTek ont dû être soignés après cette tentative de rassemblement techno organisé près de la frontière allemande, un rassemblement non autorisé par les autorités tchèques, mais pour lequel les organisateurs avaient préalablement conclu un contrat de location avec le propiétaire du terrain. Les forces de l'ordre sont intervenues avec canons à eau et gaz lacrymogène vingt minutes après le début de la fête, alors qu'environ 5000 personnes s'étaient réunies. La violence de l'intervention a fait l'objet de multiples critiques, notamment du président de la République ainsi que dans les rangs de l'opposition, et un rassemblement de jeunes a été organisé ce dimanche devant le ministère de l'Intérieur en signe de protestation.

Pages