La boîte aux lettres

r_2100x1400_radio_praha.png
0:00
/
0:00

Voici donc venu le temps d'ouvrir la boîte aux lettres, celle qui contient toutes vos lettres, cartes postales, rapports d'écoute, courriels ou autres divers messages que vous nous avez envoyés ces derniers temps. Ouvrons donc cette boîte et commençons la rubrique par...

Par un courriel de Philippe Marsan qui nous en envoie, d'ailleurs, très régulièrement. Nous le citons, car il est parmi les auditeurs qui nous envoient des informations sur notre première émission de la journée, celle qui passe à 13.30, TU. Il nous écrit : « Interruption de réception au bout de 10 minutes, fortement dégradée, malgré un temps très beau et ensoleillé, fort orage en soirée. Devenu inaudible et perte de signal... La réception sur cette fréquence est très sporadique. Amitiés à vous, Philippe.» Il est intéressant de constater que presque tous nos auditeurs qui ont écouté cette fréquence à cette heure de la journée, font état d'interruption de la réception et d'une dégradation subite. Nous communiquerons ces rapports à nos services techniques pour qu'ils examinent la question. Il nous signale aussi que la traditionnelle Nuit de la Radio qui avait lieu tous les ans début juin à Gréez sur Roc, dans le Perche, se tiendra au mois de septembre et qu'il ne sera, malheureusement, pas présent. Nous avons reçu, à ce propos, la lettre d'invitation de nos amis Guy le Louet et René Pigeard que nous allons transmettre au directeur de Radio Prague pour examiner notre éventuelle participation à la Rencontre des Amis de la Radio des 8, 9 et 10 septembre. Merci de son courriel à Brigitte Klingler, de Masevaux, en France. Nous lui ferons parvenir quelques « petites choses » pour la collection de ses petits-enfants. Michel Savoir, d'Etrechy, en France, nous écrit : « Excellentes informations sur le cubisme et sur les voyages en Moravie du Sud. Merci de joindre à votre QSL quelques timbres reçus dans vos services.» Nous ne manquerons pas, cher ami, de transmettre votre demande à notre service du courrier.

Le minaret de Lednice
A propos de cette première émission de la journée, donc celle de 13.30, Hervé Brien, de Talence, dans le Bordelais, nous écrit par contre : « Ce rapport d'écoute est fait pour la première émission de la journée à 13.30 TU que j'écoute avec beaucoup d'intérêt. La réception, depuis plusieurs semaines, est tout à fait correcte. Le ton adopté lors de la présentation des informations me semble plus naturel, plus vivant et a beaucoup plus de tonus.» Hé bien merci cher ami, et nous espérons que cela continuera ainsi. Merci aussi de nous avoir écrit qu'il y avait une faute sur notre site Internet, dans le coin réservé aux QSL. L'erreur a été réparée et il ne faut pas en vouloir à la rédaction de l'Internet, où les employés, bien que maîtrisant les langues, ne les maîtrisent toutefois pas parfaitement. Pourquoi les tours « panoramatiques ? » Tout simplement parce qu'en tchèque on dit « panoramatické »... Encore du courrier avec des commentaires plus détaillés après le rapport d'écoute d'Hervé Brien. Nous pouvons l'assurer que les commentaires de nos auditeurs nous parviennent toujours, bien que chaque membre de la rédaction ne puisse tous les lire, car nous nous relayons pour la réalisation du présent « Courrier des auditeurs ». Le deuxième point sur lequel vous attirez notre attention est le sujet, la question de notre concours annuel. Vous dites qu'il est beaucoup plus difficile que les autres années. En cela, nous sommes d'accord, et le nombre de réponses le démontre. L'année prochaine nous devrons y réfléchir plus profondément. Pourtant, la question nous semblait simple, mais il est un fait que les films tchèques ne sont vraiment pas nombreux sur les écrans ou même le petit écran en France. A propos, il est bon de rappeler que le concours de Radio Prague s'est terminé le 15 juin. Merci à tous nos auditeurs qui y ont participé.

Nous avons bien reçu le bulletin de l'Association des originaires et amis des pays tchèques et slovaque, où nous avons constaté avec plaisir que les activités sont des plus riches et des plus diverses. Merci aussi pour les rapports d'écoute envoyés par Gilles Gautier, de Lucé, en France. Pour ce qui est des cartes postales de votre région, cher ami, cela ne fait rien si vous n'en disposez plus. Nous serons toujours intéressés par des cartes postales d'autres régions de France ou ailleurs. Daniel Spanovsky nous écrit pourquoi il écoute nos émissions en ces termes : « Je fais partie de cette majorité silencieuse qui vous suit régulièrement, tous les jours. Pourquoi ? Simplement parce que la presse française fait peu état de la vie tchèque. Par exemple, personne ne connaît l'existence du Groupe de Visegrad, les problèmes de l'implantation d'un radar américain, etc. Bref, la vie courante de votre pays, même le nom de votre président de la République (pour la majorité des gens, c'est toujours Vaclav Havel). Je suis étonné lorsque j'entends que de nombreux Français ignorent que les Tchèques et les Slovaques sont séparés. De plus, certains situent votre pays « de l'autre côté de la planète », alors que Prague est si proche. Enfin...» Notre auditeur Daniel Stepanovsky nous indique encore qu'il existe, cependant, un mensuel français qui annonce régulièrement les expositions photo en République tchèque. Il s'agit de la revue « Photo » qui donne en plus des sites Internet pour plus d'informations sur ces expositions. Notre ami nous annonce aussi sa venue pour un bref séjour à Prague. Il est vrai que pour nous rendre visite à la rédaction, le week-end n'est pas le moment idéal. Enfin, si ce n'est pas pour cette fois, ce sera pour une autre occasion, puisque vous venez assez souvent en Tchéquie. Notre auditeur nous indique aussi qu'il apprécie tout particulièrement notre rubrique de la météo de Prague et notamment la fête du jour, car le calendrier ne correspond pas toujours au calendrier français (exemple la fête des Daniel). A ce propos, il nous dit envoyer toujours un petit mail à ses amis tchèques. Il précise, avec un certain humour, qu'il ajoute toujours en tchèque « Dobry svatek », bien qu'il ne soit pas certain que ce soit la bonne indication, mais le principal est qu'ils comprennent l'intention, car c'est l'essentiel... Vous avez raison, cher Daniel, on ne dit pas « Dobry svatek » en tchèque, ce qui est la traduction mot à mot du « Bonne fête » français. On dit plutôt « Vsechno nejlepsi », ce qui veut dire « Tout le meilleur possible ». Fin de la lettre de Daniel avec : « Continuez à émettre en français et à agrémenter vos informations de photos, ainsi nous nous imaginons vivre près de vous, sincères amitiés et Ahoj. » Le dernier mot veut dire « salut » et c'est ainsi que prend fin, aussi, le Courrier des auditeurs de cette semaine.