La "double vie" de Martha et Tena

r_2100x1400_radio_praha.png

Les chanteuses que vous venez d'entendre s'appellent Marta et Tena Elefteriadu. Leur destin est un peu semblable à celui de George Agathonikiadis. Leur parents grecs ont fui la guerre civile et se sont installés en Tchécoslovaquie. Les soeurs ont, elles aussi, vécu "la double vie" tchéco-grecque. Leur carrière artistique a culminé dans les années 70. Le public tchèque les aimait beaucoup : leurs chansons exotiques, rappelant l'atmosphère de la Grèce lointaine, sortaient de l'ordinaire. Bien qu'elles soient, évidemment, amoureuses de la Grèce, elles continuent à vivre et à travailler en République tchèque. On se sent le mieux là, où l'on aime le plus se promener en chaussons, disent-elles.

Martha et Tena chantent pour vous, cette fois-ci en tchèque...