La police : « Tous les suspects, devant être arrêtés, ont été arrêtés »

La descente de la police, provoquant l’arrestation de sept personnes, dont la directrice du cabinet du Premier ministre, s’est déroulée cette semaine, car un des suspects s’apprêtait à partir à l’étranger. C’est ce qu’a affirmé ce vendredi le directeur de l’Unité contre le crime organisé (ÚOOZ), Robert Šlachta, en confirmant que c’est la détention de cette personne, qui a déclenché la descente de la police. Les détectives auraient donc arrêté tous les suspects. Si la police a également procédé à la fouille de la résidence du lobbyiste Janoušek et du bureau de l’homme d’affaires Rittig, les médias spéculaient sur le fait que tous les deux se trouvaient actuellement en Croatie. Toutefois, le directeur de l’ÚOOZ a tenu à souligner que ces fouilles avaient eu lieu en raison des soupçons sur la présence de certains documents à ces endroits.