La responsabilité sociale et le Made in France au centre des préoccupations des 7es Prix de la Chambre de commerce franco-tchèque

Les vainqueurs du Prix de CCFT, photo: Chambre de commerce franco-tchèque

C’est désormais devenu une tradition. Jeudi soir à Prague, la Chambre de commerce franco-tchèque (CCFT) a décerné ses prix à diverses de ses sociétés membres récompensées pour les innovations, les idées et plus généralement le dynamisme qu’elles apportent sur le marché tchèque. Pour cette 7e édition, trois catégories avaient été retenues : un parcours entrepreneurial original, l’engagement et la responsabilité sociale et l’excellence made in France. Chargée de communication à la CCFT, Linda Salajková nous en dévoile les différents lauréats :

Les vainqueurs du Prix de CCFT, photo: Chambre de commerce franco-tchèque

Linda Salajková, photo: Chambre de commerce franco-tchèque
« La nouvelle cette année est la catégorie ‘Excellence made in France’ qui doit permettre de mettre en lumière les entreprises avec un parcours français qui contribue à l’amélioration de l’image de la France auprès des Tchèques. Les sujets des prix de la CCFT changent chaque année. Ce que nous voulons, c’est mettre en avant des thèmes qui collent à l’actualité et dont on trouve qu’on ne parle peut-être pas assez dans les médias ou qui ne résonnent pas assez dans la société. C’est pourquoi nous avons mis l’accent par le passé par exemple sur l’utilisation des fonds européens ou la coopération entre les entreprises et les écoles. C’est ainsi que année, parmi les trois catégories retenues, figurent la responsabilité sociale et les entreprises qui ont réussi en suivant un parcours intéressant. »

« Le lauréat dans cette dernière catégorie est Aleego, une entreprise de drones montée par Maxime Brivois, un Français basé à Prague. Aleego fait en sorte que ses drones scannent numériquement toutes les infrastructures et équipements voulus de façon à fournir des données précises qui permettront d’améliorer la productivité ou la visibilité d’un produit, et ce que ce soit dans l’agriculture, l’immobilier ou encore par exemple le secteur de l’énergie ou de l’industrie plus généralement. »

Pour ce qui est de la responsabilité sociale, vous avez aussi décidé de mettre l’accent cette année davantage sur l’aspect humain des activités des entreprises…

« Effectivement, et le gagnant est Zátiší Group, un groupe spécialisé dans les services de traiteur et de restauration, qui présente un aspect écologique à travers l’utilisation de produits locaux et de saison tout en évitant l’usage des matières plastiques dans la fourniture de leurs différents services. Par ailleurs, une partie de ses bénéfices est reversée à des initiatives par exemple de soutien aux enfants défavorisés. »

Dans la catégorie Excellence à la française, on retrouve une organisation bien connue à peu près partout dans le monde, mais qui doit son prix à ce qu’elle fait en République tchèque…

« Il y a un an et demi, Médecins sans frontières a lancé un centre de services informatiques partagés qui sert à l’ensemble de l’organisation et qui est effectivement basé à Prague. Un peu plus de 25 personnes de 15 personnalités différentes sont employées dans ce centre dont la mission est de mettre en relation et d’assurer la connexion des services IT pour l’ensemble des professions regroupées dans l’organisation. »

Photo: Chambre de commerce franco-tchèque

Quid du prix « Coup de cœur » ?

CCFT pour la fondation Archa Chantal de l’actrice Chantal Poullain, photo: Chambre de commerce franco-tchèque
« Le jury a décerné ce prix à une Tchèque, Markéta Borecká, pour son projet Forewear. A l’origine, son idée était de récolter les vieux vêtements auprès des entreprises pour en faire des objets d’utilité comme des enveloppes pour les téléphones portables ou les ordinateurs. Mais ce projet s’est tellement bien développé que c’en est devenu une entreprise à part entière. Actuellement, Forewear emploie six couturières dont le produit du travail, issu donc de vieux vêtements recyclés, est ensuite revendu. C’est donc là un bel exemple de réussite autour d’un projet à la fois écologique et entrepreneurial. »

Un mot aussi sur les trophées en verre offerts par la société Brokisglass elle aussi spécialisée dans le recyclage…

« Brokisglass produit des lampes en cristal dans son usine située à Janštejn, dans la région de Vysočina (centre de la République tchèque). Les débris sont réutilisés pour en faire des plaques de verre multicolores qui ont servi, entre autres, à la fabrication des trophées des prix de la CCFT. »


Le jury des Prix de la CCFT était composé de :

Roland BOURGEOIS, président de la CCFT et du Jury

Guillaume BOSC, french desk leader, Mazars

Jiří CÍVKA, PR manager, AXA Czech Republic and Slovakia

Martina MAŠKOVÁ, journaliste à la Radio tchèque ČRo Plus

Julie MURO, adjointe du conseiller économique, Ambassade de France

Petr NOVOTNÝ, Institut de l’économie circulaire

Dita PASQUIER, Business Financing Tribe Leader, Komerční banka a.s.

Martin POSPÍŠIL, ministère de l’Industrie et du Commerce

Roman RUFFER, Senior Key Account Manager, CzechInvest