Enquête : 84 % des entreprises françaises en Tchéquie touchées par la crise du coronavirus

Illustrative photo: Gerd Altmann, Pixabay / CC0

Face à la pandémie de coronavirus et aux mesures adoptées par le gouvernement tchèque, 84 % des entreprises françaises implantées en République tchèque ont été touchées par la crise du coronavirus et 17% d’entre elles ont dû interrompre leur activité, selon une enquête menée par la Chambre de commerce franco-tchèque.

Photo illustrative: Gerd Altmann/Pixabay, CC0
L’enquête a été réalisée du 30 avril au 15 mai sur un échantillon représentatif de 104 entreprises françaises implantées en République tchèque.

Le sondage a révélé que les petites entreprises dans les secteurs du service ou du commerce étaient les plus touchées par la crise, à la différence des grandes entreprises du secteur industriel. Les petites entreprises ont connu une baisse de plus de 50 % de leurs affaires ou ont dû suspendre leur activité.

Un impact financier important est attendu à la fin de l’année. Pourtant, 58% des entreprises ne prévoient pas de licenciement et préféreront diminuer les charges et prestations externes. Pour se relancer économiquement, plus de la moitié des entreprises prévoient de développer de nouveaux services en ligne.

47 % des entreprises sondées n’ont pas utilisé les mesures du gouvernement tchèque: les organisations attendent plus de clarté, de réactivité et une relance économique de la part de l’Etat. 49 % d'entre elles ont mené des actions solidaires, en majorité en proposant leurs services gratuitement.

Les entreprises françaises en République tchèque représentent plus de 11 % des investissements directs étrangers sur le long terme et emploient plus de 80 000 personnes sur le territoire.