La solution au manque de places dans les écoles maternelles : des écoles maternelles en plein air

La République tchèque fait face depuis plusieurs années à un manque de places dans les écoles maternelles. Selon des estimations, quelques 50 000 places manqueraient actuellement dans ces établissements publics. La présidente de l’Association des écoles maternelles dans la forêt, Tereza Valkounová, voit une solution dans la création d'écoles maternelles en plein air, dans la nature même. Ce concept, appelé en tchèque « école maternelle dans la forêt » (lesní školka), se développe dans le pays depuis trois ans. Il n’est soumis à aucune loi précise ni à aucun règlement d’hygiène spécifique. Selon Tereza Valkounová, ce vide juridique dissuade les mairies à créer ce type d’établissement. Une école dans la nature demande, d’une part, une surveillance plus importante de la part des professeurs des écoles, mais d’autre part, n'exige pas le même standard au niveau des équipements hygiéniques (toilettes, lavabo, etc). Afin d’inciter la création de ces classes en plein air, souvent instaurées en complément d'une école maternelle ordinaire, Tereza Valkounová demande la mise en place d'une législation plus précise et détaillée.