La ville de Pribor

r_2100x1400_radio_praha.png

Il y a un mois, nous avons visité les villes et monuments historiques les plus importants de Moravie du nord et de Valachie. Aujourd'hui, je voudrais poursuivre cette balade et vous inviter à visiter entre, autres, Pribor qui est la ville natale de Sigmund Freud, ou la ville de Koprivnice où se trouve un musée technique moderne documentant l'histoire de la fabrication des voitures Tatra.

La ville de Pribor est l'une des plus anciennes de Moravie du nord. Elle est entourée par la rivière Lubina, bordée par les monts des Beskides avec la vue sur la tour de Stramberk, dont je vous ai parlé la dernière fois, le château de Hukvaldy que nous visiterons également et le célèbre Radhost. En 1989, la ville de Pribor fut classée cité historique. Son histoire date de 1251, l'année où le margrave de Moravie confirma le cadeau de l'église Sainte-Marie de la part de Frank Huckeswagen (propriétaire de la ville) au monastère de Velehrad. L'héritage de cette famille (trois chevrons) se retrouve dans le blason de la ville. Au XVIe siècle, beaucoup de maisons furent construites sur la place centrale, ainsi qu'une école, l'église en bois Saint-Valentin et l'église de la Sainte-Croix. L'essor de la ville culmina en 1615 quand le cardinal Ditrichstein donna à la ville de nombreux privilèges. Pendant la guerre de Trente Ans, la ville fut détruite par les Suédois.

Pribor est la ville natale de Sigmund Freud, fondateur de la psychanalyse. Sur la façade de sa maison natale, il y a une plaque commémorative avec sa date de naissance, le 6 mai 1856. Au musée municipal, une exposition est consacrée à ce compatriote célèbre. Il abrite aussi une vaste bibliothèque. Pribor d'aujourd'hui peut offrir à ses visiteurs de nombreuses manifestations culturelles, dont le festival annuel des instruments à vent, organisé en juin, ou la fête foraine à Pâques.

Non loin de Pribor, il y a un autre site historique - la commune pittoresque où est né l'un des plus grands compositeurs tchèques du XXe siècle, Leos Janacek. Autrefois Hukvaldy fut le siège principal des évêques, ainsi qu'un centre actif de la vie laïque. On y trouvait une brasserie, un château, une distillerie, des écuries ou des bains de vapeur. Dans le centre, on peut admirer la chapelle baroque du château devenue ensuite l'église Saint-Maximilien. L'ancienne cour seigneuriale abrite une exposition de calèches. Sur les pentes, en contrebas du château, une réserve de chasse s'est conservée depuis 1567. Cette merveille d'une étendue de 158 ha est pleine de mouflons et de daims. C'est une invitation à des promenades romantiques sous les chênes centenaires. Il y a aussi un élevage de truites avec possibilité de pêche. La réserve est dominée par le château de Hukvaldy dont la construction a duré presque cinq siècles. A l'origine, c'étaient deux châteaux qui se sont unis.

Hukvaldy est également la ville natale des peintres Jan Vaclav Sladek et Antonin Kroca. Mais, son citoyen le plus célèbre est sans aucun doute le compositeur Leos Janacek, dont vous pouvez visiter le musée. Depuis 1994, la ville de Hukvaldy est le théâtre, chaque année, du festival international portant le nom de Janacek, qui attire dans cette ville agréable de nombreuses personnalités du monde musical.

La ville de Koprivnice se trouve à 35 km d'Ostrava. La première mention écrite de son existence date de 1382. Le renom de Koprivnice est lié à l'entreprise automobile Tatra dont les débuts remontent à l'an 1850, où le sellier Ignac Sustala a commencé la fabrication de landaus hippomobiles. C'état la base de la future usine automobile Tatra. Peu à peu, la manufacture s'est transformée en usine de production des wagons, en 1882. La première automobile de l'empire austro-hongrois y a été fabriquée en 1897. C'était la Tatra « Président ». En 1910, Koprivnice devient un bourg avant d'obtenir le statut de ville en 1948. Parmi les monuments les plus précieux que la ville peut proposer à ses visiteurs, il y a sans doute le Musée technique des véhicules Tatra ouvert en 1947, à l'occasion du 50e anniversaire de la fabrication automobile à Koprivnice. En 1997, on a entamé la construction d'un nouveau bâtiment, car l'ancien pavillon ne répondait plus aux besoins du musée. Le nouveau musée a été ouvert le 3 octobre 1997, à l'occasion du centenaire de la fabrication de la première automobile Président.

Le Musée technique des véhicules Tatra abrite plus d'une cinquantaine d'automobiles individuelles, sportives, militaires et camions, accompagnées de locomotives, wagons, et avions. Au troisième étage, on peut visiter l'exposition consacrée au natif célèbre de Koprivnice - athlète et vainqueur aux Jeux olympiques, Emil Zatopek, et à sa femme Dana Zatopkova, également championne olympique. Parmi d'autres monuments de Koprivnice, il y a le musée Fojtstvi ouvert dans la maison natale d'Ignac Sustala. Il abrite une exposition consacrée à ce natif célèbre et à ses landaus et chariots, une exposition archéologique et ethnographique et une exposition de maïolique et de poterie.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture