Les carnets d'épargne anonymes seront maintenus

r_2100x1400_radio_praha.png

Les députés ont soutenu, sans équivoque, le maintien des carnets d'épargne anonymes, qui constituent, selon le quotidien Lidove noviny, une épine dans l'oeil des responsables de l'Union européenne. Ces carnets inquiètent notamment en raison de l'importance des sommes déposées sous anonymat. C'est la Ceska sporitelna (Caisse d'épargne tchèque) qui en compte le plus : 7,5 millions de carnets, la République ne comptant que 10 millions d'habitants. L'ensemble de ces carnets représente des dépôts d'un montant de 140 milliards de couronnes, soit plus de 25 milliards de FF : une moyenne de 18.600 couronnes par carnet. Selon les spécialistes des finances, ces dépôts recèlent de l'argent blanchi en provenance de la drogue et de la prostitution notamment, et couvrent diverses situations irrégulières, comme le fait de permettre à un étranger expulsé de continuer de disposer d'argent en Tchéquie. Ils demandent donc l'annulation de ces dépôts, mais les députés, qui sont contre cette annulation, principalement les sociaux-démocrates, estiment que l'annulation exigée par l'Union européenne concerne les carnets à ouvrir et non pas les carnets déjà ouverts.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture