Les jeunes musiciens français au Printemps de Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Il y a tout juste une semaine, le festival international de musique, Le Printemps de Prague, a été inauguré. Chaque année, on organise, dans son cadre, un concours international et très prestigieux, réservé aux jeunes talents de la musique classique. L'année dernière, j'ai eu, moi-même, l'opportunité d'interviewer quelques-uns des lauréats français de ce concours.

Il y a tout juste une semaine, le festival international de musique, Le Printemps de Prague, a été inauguré. Chaque année, on organise, dans son cadre, un concours international et très prestigieux, réservé aux jeunes talents de la musique classique. L'année dernière, j'ai eu, moi-même, l'opportunité d'interviewer quelques-uns des lauréats français de ce concours. Je me souviens très bien qu'il s'agissait des flûtistes et des hautboïstes. Cette année, le festival a mis à l'honneur la clarinette et le basson. Plus de 200 interprètes de tous les coins du monde ont envoyé, à Prague, leurs enregistrements. Le jury en a choisi une centaine qui sont ensuite venus au festival. Quatre Tchèques, un Allemand et un Hongrois ont gagné les trois premières places. Deux clarinettistes français, Julien Beneteau et Jérôme Comte, ont reçu les prix d'honneur. Mon collègue Guillaume Narguet a pu les rencontrer à la remise solennelle des prix, qui a eu lieu à l'Hôtel de Ville de la Vielle Ville de Prague.

Ajoutons encore que les lauréats du concours sont invités à de nombreux festivals tchèques et étrangers, par exemple au Festival international Pablo Casals de Prades, en France. Les vainqueurs de cette année, Katerina Vachova, clarinettiste à l'Opéra d'Etat de Prague et le bassoniste allemand Mathias Racz, se produiront l'année prochaine au Printemps de Prague.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture