Les massifs montagneux au nord-ouest de la Bohême

Photo: Archives de Radio Prague

Madame, monsieur, bienvenue à l'écoute de cette page touristique sur Radio Prague, qui vous amènera aujourd'hui à la découverte des massifs montagneux au nord-ouest de la Bohême et de deux villes d'eaux qui s'y trouvent, Teplice et Janske Lazne.

Krkonose, photo: Archives de Radio Prague
La Bohême du nord attire des touristes surtout par ses massifs montagneux qui sont, justement ces jours-ci, vu les bonnes conditions de neige, regorgé de monde. Les stations de ski vivent, en effet, l'une des meilleures saisons des derniers temps. Les chaînes de montagnes bordent fidèlement les contours de l'Etat au nord, à l'ouest et au sud. Commençons notre promenade du côté nord-ouest, où les monts Métallifères - Krusne hory - s'inclinent. Ils sont dominés par le mont Klinovec, accessible par téléphérique. A 1200 mètres de haut, on peut voir loin à l'intérieur de la Bohême et de l'Allemagne. Abondant jadis en cuivre et en argent - d'où aussi leur nom, les monts Métallifères ont vécu un passé glorieux. De nos jours, ces monts sont recherchés surtout pour ses randonnées à ski de fond sur les crêtes boisées.

Au pied des monts Métallifères se trouve Teplice, une ville d'eau recherchée et dont la tradition de cure remonte très loin. Les géologues situent l'origine des sources thermales de Teplice à l'ère tertiaire, et l'homme profite des vertus curatives de ces eaux minérales depuis déjà au moins deux mille ans, comme en témoignent les bijoux et les monnaies de l'époque du plus grand épanouissement de l'Empire romain, trouvés à proximité des sources.

D'après une vieille chronique tchèque, les sources auraient été découvertes en l'an 762. Selon le plus ancien manuscrit faisant mention de Teplice, la reine Judith a fait construire un couvent auprès des eaux thermales, en l'honneur du Saint Jean-Baptiste, probablement dans la période allant de 1158 à 1164, et à côte du monastère, une basilique conventuelle.

Au hasard d'une promenade dans la ville, nous découvrons de nombreux monuments rappelant la riche histoire culturelle de Teplice, et le séjour dans ses bains de nombreuses personnalités de marque, telles que Goethe, Beethoven, Wagner.

A Teplice, on traite surtout les rhumatismes, l'artériosclérose et les séquelles de traumatisme particulièrement graves. Le succès de la cure est dû notamment aux eaux thermales des sources Pravridlo et Horsky pramen, qui jaillissent d'une grande profondeur des roches porphyriques.

Pour ce qui est des possibilités culturelles, la ville de Teplice possède l'une des plus grandes scènes en République tchèque: le théâtre des frères Capek, d'une capacité de 1100 places. L'orchestre symphonique de la ville donne des concerts soit dans le parc à proximité des bains impériaux, soit dans la cour Ludvig van Beethoven au château de Teplice.

Notre visite continue dans les monts des Géants - Krkonose - proclamé en 1963 Parc national protégé. Leur altitude fait déjà penser à la haute montagne. C'est là que nous trouvons la plus haute montagne de la Bohême, Snezka - la Neigeuse, haute de 1602 mètres, et c'est là aussi que se trouve la source du plus grand cours d'eau de la Bohême - l'Elbe. Les monts des Géants sont le massif montagneux le plus fréquenté de Bohême. Ils offrent d'excellentes conditions de ski. A des altitudes supérieures à 1000 mètres, la couche de neige persiste généralement de novembre jusqu'au début avril. A l'heure actuelle, il y a dans les monts des Géants une trentaine de pistes de descente de tout degré de difficulté, d'une longueur variant entre 600 et 2500 mètres. En outre, il existe dans le massif une dizaine de téléskis et télésièges lourds, ainsi que plus d'une cinquantaine de téléskis légers. Parmi les nombreuses stations de ski les plus réputées, citons Spindleruv Mlyn, Pec pod Snezkou, Harrachov, Janske Lazne, Rokytnice ou Benecko. A Spindleruv Mlyn, vous pouvez prendre des remonte-pente directement au centre ville, un téléférique vous transporte à Plane, où vous pouvez opter pour une des trois pistes balisées en rouge, bleu et noir.

Vu leur longue histoire, les monts des Géants offrent aux visiteurs un grand nombre de monuments culturels et historiques. On y admire surtout l'architecture conservée des maisons de montagnards. Une porte d'entrée de ces mots, la ville de Vrchlabi, possède un musée de la région, tout comme un joli château de type français.

Dans la partie orientale des monts des Géants, on découvre la station thermale de Janske Lazne. Dans les années 20 et 30, le monde entier connaissait le nom de Janske Lazne, puisque à cette époque-là, la ville a été l'une des rares, sinon une seule à traiter la poliomyélite infantile.

La première pierre des bains actuels a été posée en 1677 par Jean-Adolphe, prince de Schwarzenberg, alors propriétaire du domaine, qui a fait construire près de la source, connue depuis déjà la fin du 15e siècle, six nouveaux bâtiments.

Mais le vrai épanouissement ne s'est produit que 250 ans plus tard. A partir de 1920 et surtout en 1935, ou l'on a fondé sur place un institut spécial pour le traitement des séquelles de la poliomyélite infantile.

La station thermale de Janske Lazne est spécialisée aussi dans le traitement des maladies du système nerveux et des séquelles des encéphalites.

Le principal moyen thérapeutique utilisé, c'est l'eau minérale légèrement radioactive d'une température de 29,6 degrés. Les eaux des deux principales sources de Janske Lazne, la source Jean et la source Noire, sont captées indépendamment dans deux bassins aménagés à cet effet à l'intérieur de l'établissement.

Côté distraction, Janske Lazne ne manque pas d'attrait non plus. A la colonnade, on donne des concerts et on organise des soirées dansantes. Pendant la saison estivale se tient à Janske Lazne l'Eté culturel. Les curistes ont aussi à leur disposition cinémas, cafés, notamment le très connu café Bellevue. La station offre de nombreuses possibilités sportives, il existe des terrains de volley-ball, des pistes de ski et de luge, etc. Pendant toute l'année, les curistes peuvent se baigner dans la grande piscine remplie d'eau thermale cristalline d'une température de 29 degrés.

On ne manque pas non plus d'aller voir les environs. Un téléphérique à cabines relie Janske Lazne au sommet du mont Noir - Cerna hora - qui se dresse à 1299 m, et du sommet duquel on jouit d'une magnifique vue sur tout le massif des monts des Géants.