Les voitures et la mémoire historique de Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Des parkings souterrains pour 15 000 voitures devraient être construits au centre historique de Prague dans les années à venir. C'est ce que souhaitent les urbanistes, qui aimeraient dégager les rues de voitures stationnées et accélérer le trafic dans le centre. Actuellement, le centre de la capitale ne dispose que de parkings souterrains pour 4 000 voitures. Le projet se heurte, cependant, à une résistance des archéologues. Ils soulignent que dans le centre il y a 122 localités d'un grand intérêt historique. Dans le sous-sol pragois, il y a des restes et des fondations d'églises et de maisons romanes et gothiques, des cimetières et d'autres monuments. Construire les garages serait liquider, en quelque sorte, la mémoire historique de Prague. Contre cette intention protestent d'ailleurs aussi les membres des mouvements écologiques. Ils estiment que la seule issue de la situation actuelle est de construire des terrains de parking en banlieue et de réduire le trafic des voitures dans les quartiers historiques.