Levée du secret des archives communistes

r_2100x1400_radio_praha.png

Les archives de l'ancien Comité central du Parti communiste de Tchécoslovaquie livreront leurs secrets. Vaclav Richter.

C'est à partir du mois de janvier prochain que les archives communistes ne seront plus tabou pour les citoyens tchèques. Grâce à la levée du secret, les documents rassemblés par le Comité central du Parti communiste de Tchécoslovaquie entre les années 1945 et 1989 seront à la disposition de tous ceux qui désireront les consulter. Il n'y a qu'une seule exception - la levée du secret ne concernera pas les accords internationaux. Cette mesure, qui contribue à liquider les séquelles du régime communiste, pose cependant de nombreux problèmes techniques. Si l'on rangeait les dossiers de l'ancien comité central l'un à côté de l'autre, ils formeraient une file de presque deux kilomètres. Un grand travail attend donc surtout les archivistes. Ils devront tamponner chaque document et barrer les mots confidentiel ou top secret. Le nombre de dossiers concernés est tellement important qu'on ne tamponnera d'abord que les documents qui seront mis à la disposition des personnes voulant les consulter. Selon Alena Noskova, des Archives centrales d'Etat, si l'on voulait timbrer tous les dossiers avant de les mettre à la disposition des gens, ce travail prendrait au moins une année.