L'ouverture des nouvelles Archives centrales d'Etat à Prague

r_2100x1400_radio_praha.png

Les Archives centrales d'Etat, à Prague, comptent parmi les plus importantes et les plus modernes en Europe. Elles ont trouvé, récemment, un siège digne de leur importance. Notre stagiaire, Lenka Jansova, pour plus d'informations.

Avant de déménager, les Archives centrales d'Etat avaient résidé en divers lieux obsurs. L'humidité, les insectes et les moisissures avaient détruit les documents d'archives dans une ancienne caserne, par exemple. D'autres documents d'archives avaient été stockés dans des dépôts d'alimentation, dans des prisons, des couvents et des châteaux. "L'humidité a été au-dessus de 90 %, dans certains endroits, et on ne pouvait rien faire" déclare Vaclav Babicka, directeur de l'administration des archives du ministère de l'Intérieur.

Les nouvelles archives à Prague offrent 182 salles, avec la température constante de 15 degrés et l'humidité de 55 %. Le tiers de tous les documents d'archives de l'Etat tchèque sont ainsi en sécurité. Il ne s'agit pas seulement de documents des temps anciens, étudiés par des chercheurs. Les personnes ayant survécu à l'holocauste ou les prisonniers politiques, par exemple, peuvent y trouver des documents leur permettant de faire valoir leur droit.

L'exposition des premiers documents de l'Etat tchèque, qui accompagne l'ouverture des nouvelles archives à Prague, présente la bulle d'or de Sicile de 1212, par exemple, et la déclaration de l'indépendance de la Tchécoslovaquie, écrite par Tomas Garrigue Masaryk, premier Président tchécoslovaque.

Auteur: Lenka Jansová
lancer la lecture