Ministère du Travail : la majorité des ghettos roms du pays ont été formés volontairement

La grande majorité des plus de trois cents ghettos roms en République tchèque se sont formés au cours des dernières années, et ce de façon systématique et voulue. Telle est du moins la conclusion d'une analyse récente portant sur les localités roms exclus réalisée pour le ministère du Travail. Selon cette étude, les Roms ont en effet été placés dans ces ghettos, soit parce qu'ils ne réglaient pas le loyer de leur logement, soit parce que la commune où ils résidaient ou un autre propriétaire voulait exploiter à d'autres fins leurs appartements. La parution du résultat de cette analyse fait suite aux propos racistes anti-rom qu'aurait tenus une sénatrice rendus publics mardi. Plus de détails sur le sujet dans nos « Faits et événements ».