Nouvelles Dimanche, 05. MARS, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Omar Mounir

A propos du remaniement ministériel attendu

Vaclav Klaus, président de la Chambre des députés et du Parti civique démocrate (ODS), premier parti d'opposition, s'est refusé d'entrer dans les détails de la composition du futur gouvernement, se contentant de rappeler qu'en ce qui le concerne, le changement interviendra la semaine prochaine. Rappelons qu'il y a eu au sein du groupe parlementaire de l'ODS, la semaine dernière, une controverse sur le fait de voter ou non pour le budget national présenté par le gouvernement minoritaire social-démocrate, tant qu'il n'y a pas eu remaniement ministériel, comme convenu dans l'un des additifs au contrat d'opposition liant les deux partis.

Vaclav Grulich et le remaniement ministériel

On lit dans une dépêche de l'agence nationale CTK que ces derniers temps, le ministre de l'Intérieur, Vaclav Grulich, a parlé de démission en protestation contre ce qui serait les pratiques du Premier ministre Milos Zeman dans la question du remaniement. On attribue aussi à Grulich d'avoir dit qu'il serait heureux que Milos Zeman le démissionne et curieux de savoir les motifs qui seraient les siens. Hier les deux hommes se sont rencontrés. On ignore l'objet de leur discussion. Le tout est que le Premier ministre à déclaré à la presse que dans 48 heures il avisera les membres du gouvernement qu'il désirerait changer.

L'endettement de la République tchèque et l'Union européenne

Avant que la République tchèque ne devienne membre de l'Union européenne, il lui reste une tâche quelque peu compliquée à accomplir: déterminer avec précision et rendre publique la partie cachée des dettes de l'Etat liées à la transformation économique. Une déclaration, ce samedi de la présidente de l'Institut des statistiques Marie Bohata, en visite de travail à New York. Elle a ajouté que les dettes de l'Etat comme l'équilibre budgétaire sont autant d'indicateurs sur la situation économique du pays. Elle a toutefois précisé que ces dettes sont nées en dehors de la sphère budgétaire, principalement à cause du renflouement de certaines banques en difficultés.

Madeleine Albright attendue ce dimanche à Prague

Madeleine Albright, chef de la diplomatie américaine, est attendue ce dimanche en République tchèque pour les festivités du 150ème anniversaire de la naissance du premier président de la Tchécoslovaquie, Tomas Garrigue Masaryk. Mme Albright, Tchèque d'origine et native de Prague, arrive en République tchèque après une vague de spéculations sur son intention de briguer le poste de président de la République en succession à Vaclav Havel, à la fin de son mandat. Eventualité qu'elle a écarté il y a quelques jours.

La République tchèque décore Ronald Reagan

Une autre grande dame, Nancy Reagan, elle a reçu ce vendredi, des mains de l'ambassadeur de République tchèque aux Etats-Unis, Alexandr Vondra, la plus haute distinction tchèque, l'Ordre du Lion blanc, pour son mari, Ronald Reagan, ancien président des Etats-Unis, empêché pour des raisons de santé. Cette médaille lui est décernée par le président Vaclav Havel en raison d'éminents services rendus à la République tchèque.

Critiques de l'intégration européenne

Des critiques des principes fondant l'Europe se sont fait entendre à la conférence scientifique internationale: "T.G. Masaryk, l'idée de démocratie et l'actuel européanisme." A la clôture, les participants se sont penchés sur l'humanisme en se demandant si l'idée d'humanité trouverait place dans la pratique politique. Plus d'un intervenant se sont montrés sceptiques sur l'avenir de l'intégration européenne, dans le cas où elle serait fondée, surtout sur des bases économiques.

Logement des SDF

C'est tous les ans que l'organisation humanitaire Nadeji offre de loger à Prague 160 personnes en difficultés. En hiver tous les lits sont pleins. Dès que la température descend à - 3, le centre d'accueil de la rue Bolzanova à Prague reste ouvert jour et nuit.