Nouvelles Dimanche, 07. NOVEMBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Fin de la conférence de l'Initiative centre-européenne

Les assises de l'Initiative centre-européenne ont pris fin à Prague par l'adoption du document final et du plan d'action pour les deux prochaines années. L'Initiative centre-européenne créée, il y a dix ans, réunit à l'heure actuelle 16 pays d'Europe centrale. A la conférence pragoise au sommet ont participé les chefs des gouvernements, de la diplomatie et les ministres de l'Economie. Le renouveau des Balkans, qui n'est pas possible sans une démocratisation de la région, et la participation des pays de l'Initiative au Pacte de stabilité pour l'Europe du sud-est, ont été les principaux thèmes de la conférence. Selon le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, plus de 800 firmes tchèques sont intéressées par la participation au renouveau des Balkans.

La conférence a donné lieu à des rencontres bilatérales. Jan Kavan a parlé avec son homologue autrichien, Wolfgang Schüssel, de la politique nucléaire tchèque et des Décrets Benes, deux questions épineuses dans les rapports tchéco-autrichiens. Kavan ne pense pour autant pas qu'il y ait danger que l'Autriche pose des obstacles à notre intégration à l'Union européenne.

Interview de Havel

L'agence AFP cite les propos du Président tchèque, Vaclav Havel, faits à l'édition de lundi de l'hebdomadaire allemand, Der Spiegel, au sujet de l'intervention des unités russes en Tchétchénie. Selon elle, Vaclav Havel est d'avis que l'oppression russe est le principal responsable du terrorisme dans le Caucase.

Deux membres du Congrès américain font appel à Milos Zeman

Deux membres du Congrès américain, Tom Lantos et Benjamin Gilman, ont envoyé au Premier ministre, Milos Zeman, une lettre demandant une réparation des préjudices que le gouvernement tchèque avait causées, selon eux, par son inactivité, à la société CME. La lettre réagit à la situation autour de la chaîne de TV tchèque privée NOVA, pour laquelle un litige est mené par l'entrepreneur américain, Ronald Lauder, et le propriétaire de la licence, la société CET 21, à la tête de laquelle se trouve Vladimir Zelezny. Ronald Lauder a porté plainte contre la République tchèque auprès du Tribunal arbitral international pour violation des accords tchéco-américains sur la protection des investissements. La lettre a été envoyée au Premier ministre tchèque peu avant son départ pour les Etats-Unis, lundi prochain.

Manifestation de protestation contre la clotûre à la rue Maticni

Plus de 30 représentants des organisations régionales rom poursuivent depuis jeudi leur manifestation de protestation contre la construction d'une clôture à la rue Maticni, dans la ville d'Usti nad Labem, en Bohême du nord. Par sa construction, la mairie a voulu régler le problème du bruit qui se propageait des HLM habités, en majorité, par les Roms, et qui dérangeait les habitants des maisons familiales de l'autre côté de la rue. La clôture a été édifiée en dépit d'une opposition de la Chambre des députés et sa construction a été également critiquée par la Commission européenne.

Rencontre oecuménique

Une rencontre oecuménique de réconciliation a eu lieu, samedi, à Chomutov, en Bohême du nord. Ses participants ont appelé à la tolérance non seulement entre les représentants des différentes Eglises, mais aussi à l'échelle de la société.

Montée des intentions de vote des communistes

Le chef des communistes tchèques, Miroslav Grebenicek, a mis en garde devant une trop grande euphorie due à la montée des intentions de vote pour ce parti, puisque, comme il a dit, ni les élections anticipées, ni la participation des communistes au pouvoir ne sont à l'ordre du jour.

La Tchéquie déconseillée aux touristes?

L'organisation indépendante britannique, Taskforce 2000, a inclue la République tchèque sur la liste de dix pays dont la visite est déconseillée aux touristes, à la fin de l'année. Taskforce, qui suit l'état de préparation des ordinateurs à l'arrivée du nouveau millénaire, est arrivée à la conclusion que la République tchèque est parmi les Etats dont les aéroports présentent, de ce point de vue, un grave risque pour les visiteurs. Le directeur du département des aiguilleurs du ciel, Petr Materna, a cependant qualifié cette affirmation d'insensée. Selon les critères de l'Association internationale des transporteurs aériens, les systèmes tchèques sont préparés à 100% pour l'an 2000.