Nouvelles Dimanche, 14. NOVEMBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Jan Uhlir

A l'aide des victimes du tremblement de terre en Turquie

Un avion spécial s'est envolé, samedi matin, de Prague en direction de la Turquie sinistrée, vendredi, par un nouveau séisme. Il avait à bord une équipe de treize secouristes y compris un médecin, cinq chiens et dans les quatre tonnes de matériel nécessaire pour dégager des victimes de décombres. Le cabinet tchèque a débloqué immédiatement une somme de 1,5 million de couronnes pour l'aide humanitaire à la Turquie. Traditionnellement parmi les premiers, la Croix rouge tchèque n'a pas tardé à relancer une nouvelle collecte en aide aux victimes du tremblement de terre en Turquie.

Une deuxième chance pour le budget de l'Etat

Lors d'un conseil ministériel extraordinaire, ce samedi, le cabinet a approuvé le texte de son projet de budget de l'Etat pour l'année prochaine. Le budget, tel qu'il est proposé, est déficitaire, tout comme l'était celui rejeté par la Chambre des députés. Le déficit est même de plus de 2 milliards de couronnes plus élevé par rapport au projet précédent.

D'abord la santé, puis la démission

Selon le Premier ministre Milos Zeman, le vice-ministre Egon Lansky, chargé des affaires de l'intégration européenne, ne quittera pas le cabinet avant la fin de sa convalescence. Milos Zeman n'a toutefois pas précisé la date de cet acte. En attendant sa démission, Egon Lansky se rétablit d'une inflammation des varices dans une station thermale.

Pas de réception officielle pour le chef de la diplomatie de Tchétchénie

Le ministère tchèque des Affaires étrangères prend ses distances à l'égard de la visite attendue, lundi, à Prague du chef de la diplomatie tchétchène, Ilias Akhmadov. Selon le porte-parole du ministère tchèque, la visite pragoise de M. Akhmadov est organisée par la Fondation l'Homme en détresse auprès de la Télévision tchèque. Le ministère n'y est pas du tout engagé. Aucune rencontre officielle n'est d'ailleurs prévue dans le cadre du séjour du représentant de Tchétchénie en République tchèque.

Prague et Windhoek à la recherche de sujet de coopération

Le ministre de la Défense, Vladimir Vetchy, poursuit son périple sud-africain en Namibie. Il est le premier ministre tchèque à visiter la Namibie depuis son arrivée à l'indépendance, en 1990. Comme les deux pays n'entretiennent pas encore des relations économiques et commerciales directes, on peut s'attendre à ce que la visite donne une impulsion à leur développement à l'avenir.

L'optimisme du négociateur Telicka

La République tchèque a une chance réelle de clôturer ses négociations sur le dossier du « trafic libre de marchandises » avec l'Union européenne encore en décembre prochain. Une déclaration, un désir aussi, exprimé par le négociateur tchèque Pavel Telicka, vendredi à Bruxelles. Chance que l'ambassadeur finlandais auprès de l'Union, Antti Satuli, n'exclut pas.

Briseurs de grève de Macédoine à l'aéroport de Prague ?

A partir d'avril prochain, des aiguilleurs du ciel de Macédoine devraient travailler à l'aéroport international de Prague. D'après les responsables du contrôle de la navigation aérienne, ils resteraient à Prague jusqu'à la formation d'un nombre suffisant de leurs collègues tchèques. Le personnel actuel n'y voit pourtant qu'un effort de la direction visant à paralyser d'éventuelles grèves.

Vaclav Grulich ne prend pas à la légère l'afflux d'immigrés de Russie

Le ministre de l'Intérieur, Vaclav Grulich, a confirmé que son ministère n'ignore pas les informations sur une vague d'immigration organisée de Russes en République tchèque. Sans préciser les détails de ces informations, il affirme que celles-ci sont étudiées et que des mesures de protection sont à prendre dans ce domaine. Vaclav Grulich, on le sait, demande l'introduction de l'obligation de visas pour les ressortissants russes et ukrainiens.

Météo

Le temps est maussade, pratiquement invariable, sur tout le territoire de la République tchèque. Le ciel est couvert, alors que les températures ne grimpent pas au-dessus de 7 degrés.