Nouvelles Dimanche, 19. DÉCEMBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Havel en visite du Vatican

Lors de sa visite au Vatican ce samedi, le président de la République tchèque, Vaclav Havel, a été reçu par le pape Jean-Paul II. Il lui a communiqué la volonté de l'Etat tchèque d'entammer les négociations sur l'accord concernant les relations entre l'Etat et l'Eglise. Cet accord pourrait être signé avant la fin de l'an 2000. En exprimant ses regrets de la mort tragique du réformateur religieux tchèque, Jean Hus, le chef de l'Eglise catholique a réparé les torts historiques et a délivré le peuple tchèque d'un lourd fardeau, a déclaré Vaclav Havel à l'issue de l'audience. Dans l'après-midi, le Président tchèque a assisté à l'allumage d'un arbre de Noël, don des croyants au pape, provenant cette année des forêts tchèques. L'épouse du Président, Dagmar Havlova, qui accompagne son mari lors de sa visite de trois jours en Italie, a assisté dans la matinée à une messe célébrée à la basilique Saint-Pierre. Dimanche, le couple présidentiel déposera une gerbe de fleurs au pied du monument consacré à Jan Palach, visitera l'église Saint-Barthélemy abritant la dépouille de Saint Adalbert et retournera à Prague.

Zeman à Pekin

Nous nous félicitons des résultats de notre visite en Chine et croyons qu'elle représentera un tournant décisif dans les relations commerciales entre la Chine et la République tchèque, une déclaration du chef du cabinet gouvernemental tchèque, Milos Zeman, à la fin de sa visite en Chine et au Viêt-nam, pendant laquelle dominaient les thèmes économiques et commerciaux. Milos Zeman considère comme le plus grand succès de son périple asiatique la signature d'un accord de livraison de deux blocs énergétiques tchèques à la centrale thermique de Sen-Tchou.

La social-démocratie contre le Parti civique démocrate

Selon le parti social- démocrate au pouvoir, le Parti civique démocrate de Vaclav Klaus ne respecte pas l'accord d'opposition signé entre ces deux partis au lendemain des législatives de 1998 pour assurer la stabilité politique dans le pays. C'est pourquoi la social-démocratie appelle à entamer la procédure de conciliation entre les signataires de l'accord. La direction du parti social-démocrate réagit ainsi à la lettre de Vaclav Klaus dans la quelle ce dernier critique le travail du gouvernement.

L'élargissement de l'UE en 2002

Les négociateurs des pays candidats à l'adhésion à l'Union européenne, dont l'Estonie, la Hongrie, la Pologne, la Slovénie, le Chypre et la République tchèque, se sont réunis à Bled en Slovénie. Ils se félicitent de l'engagement de l'Union européenne, pris lors du sommet de Helsinki, d'être prête à accepter les nouveaux membres à la fin de l'an 2002. Dans le même temps, ils invitent l'Union à intensifier les négociations d'adhésion.

Les investissements belges en RT

Dans les neuf premiers mois de cette année, la Belgique a placé 46,6 milliards de couronnes en République tchèque ce qui range ce pays en cinquième position avec la part de 8,9% de la totalité des investissements placés en République tchèque. La Belgique est précédée par l'Allemagne, en première position, les Pays-Bas, l'Autriche et les Etats-Unis. La Belgique est le onzième plus grand partenaire commercial de la Tchéquie.

Le passage des clandestins

Les autorités belges et tchèques enquêtent sur les activités de la société East West Express suspecte d'avoir aidé les ressortissants est-européens à passer clandestinement les frontières belges, peut-on lire samedi dans le quotidien belge De Morgen. Selon lui, la firme aurait organisé le transport, le logement et une aide juridique aux immigrés clandestins pour le prix de 2500 dollars.

La lumière de Bethléem

Samedi, les scouts tchèques ont apporté de Vienne à Brno la lumière qu'un enfant allume chaque année à la grotte de la Naissance de Jésus-Christ à Bethléem. De Brno, la lumière, symbole des fêtes de Noël, sera distribuée dans d'autres villes tchèques et moraves.