Nouvelles Dimanche, 24. MAI, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

Un lobby sénatorial

Un groupe de sénateurs tchèques préparent déjà leurs valises avant de partir, dimanche, pour Paris. L'objectif de leur visite de six jours: chercher en France le soutien à l'intégration de la République tchèque à l'Alliance nord- atlantique et à l'Union européenne. Les sénateurs tchèques arrivent à Paris quelques jours seulement après la ratification, par le Sénat français, du document d'entrée dans l'OTAN concernant la Hongrie, la Pologne et la République tchèque. Outre leurs homologues au Sénat, ils seront reçus aussi par des représentants de l'Assemblée nationale de France qui, elle, devrait donner son aval à l'entrée des trois pays d'Europe centrale dans l'Alliance d'ici au début de l'été.

Une rencontre d'anciens persécutés

Ce samedi, Ostrava en Moravie du nord est devenue une ville de souvenirs. Souvenirs pas toujours très beaux, il faut le dire. C'est en effet par une messe solennelle qu'a été inaugurée une rencontre de quelque 800 anciens membres de ce qu'on appelait jadis les "bataillons d'aide technique". Il s'agissait, en réalité, d'unités spéciales pour les jeunes hommes issus de familles persécutées par le régime communiste dans les années cinquante. Au lieu de faire leur service militaire dans l'armée, ils étaient obligés de travailler durement, surtout dans les mines. Dans la région d'Ostrava il en a été plus de 15000, rien que dans les années 1949 à 1954.

Retour à la monarchie?

Il semble que l'idée de la restauration du Royaume de Bohême n'est pas complètement abandonnée en République tchèque. Une quarantaine de monarchistes de Bohême, de Moravie et de Silésie se sont donnés, samedi, rendez-vous à Prague pour trouver une dynastie convenable pour le trône tchèque. Tâche point facile, du simple fait qu'il reste à résoudre pas mal de différends datant d'il y a plusieurs siècles.

Pour la joie des handicapés mentaux

Décidément plus utile que la recherche de dynasties est la "Journée de l'indépendance" organisée, ce samedi, à Nachod en Bohême de l'est, pour les enfants mentalement handicapés de toute la République tchèque. D'autant, que cette rencontre vise un objectif vraiment noble - celui de l'intégration des enfants handicapés dans la société.

L'hôpital en crise

Une nouvelle pas trop optimiste nous parvient de l'hôpital de Prague-Motol dont la directrice, Helena Rþgnerova, annonce la fermeture prochaine de 120 lits des pavillons de chirurgie, d'orthopédie et de gynécologie. Reportées à plus tard seront aussi certaines interventions médicales prévues. La raison principale en est le manque de finances. Selon le quotidien Pravo, qui en informe, d'autres établissements médicaux sont pareillement menacés aussi à Brno en Moravie du sud.

La Foire du livre à Prague

La Foire du livre se poursuit à Prague, dans l'enceinte du parc des Expositions. Cette année, une place privilégiée y est consacrée à la littérature juive, cela à l'occasion du 50e anniversaire de la fondation de l'Etat hébreux.

Le Printemps de Prague

Les mélomanes ne cessent de se féliciter de la tenue, dans la capitale tchèque, du festival international de musique, le Printemps de Prague. Bien que plusieurs concerts soient au programme de ce samedi, l'aiment de la soirée a été incontestablement le Requiem de Verdi exécuté, dans la cathédrale Saint-Guy, par les Symphonistes de Prague sous la baguette de Gaetano Deloga.

Les tennismen tchèques en finale de la Coupe du monde

Une brève information sportive pour terminer: Les joueurs de tennis tchèques connaissent déjà leur rival pour la finale de la Coupe du monde à Düsseldorf, qui est la sélection d'Allemagne. Avant de passer en finale, les Tchèques ont éliminé, en poule, les équipes de Suède, des Etats-Unis et d'Australie.