Nouvelles Jeudi, 09. NOVEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Alain Slivinsky

Rapport de la Commission européenne

Le Rapport de la Commission européenne sur la préparation de la République tchèque à l'entrée à l'Union européenne, qui vient d'être publié, est formulé sur un ton beaucoup plus positif que celui de l'an passé. La Commission décerne un important progrès dans nombre de domaines, dans le rapprochement de la législation tchèque des normes européennes. Le rapport constate que la Tchéquie est un pays où règne l'économie de marché, une inflation faible, une bonne balance commerciale. La restructuration et la privatisation du secteur industriel et bancaire se poursuivent avec succès. Pourtant, le secteur financier est l'un des plus faibles, les réformes n'étant pas assez efficaces. Le rapport déclasse la Tchéquie sur le plan de la croissance économique.

Le président de la République et le Rapport de la Commission européenne

Le président de la République tchèque, Vaclav Havel, s'est déclaré préoccupé par le fait que la Commission européenne a classé la Tchéquie seulement dans le troisième groupe des candidats à l'entrée à l'Union européenne, en ce qui concerne sa préparation économique. Selon lui, c'est un signal gênant qu'on ne peut pas prendre à la légère.

Pas de rencontre Zeman-Schüssel

Les chefs des gouvernements tchèque et autrichien qui devaient se rencontrer à Vienne, selon l'accord conclu, lors de la réunion de Milos Zeman et de Wolfgang Schüssel, mardi dernier, en Moravie du sud, ne se verront pas. Une déclaration du porte-parole du ministère des Affaires étrangères tchèque, Ales Pospisil. La raison : la poursuite du blocage de la frontière tchéco-autrichienne.

Opposants autrichiens à Temelin

Les opposants à la centrale nucléaire tchèque de Temelin regrettent que la rencontre entre le chancelier autrichien et le Premier ministre tchèque n'aura pas lieu. En dépit de cela, selon Josef Pühringer, de la plate-forme de la Haute-Autriche contre le danger nucléaire, le blocage des passages frontière entre la Tchéquie et l'Autriche se terminera jeudi, à 20.00 h.

Le ministre de la Justice et l'évasion d'un grand criminel

Le ministère de la Justice tchèque vient d'annoncer que la décision du ministre, Pavel Rychetsky, sur la reprise du procès contre le criminel Jiri Kajinek, qui fait la une des médias, après son évasion de la prison considérée comme la plus sûre en Tchéquie, tombera dans quelques semaines. Kajinek accusé d'être un tueur à gages court toujours.

Mécontentement des transporteurs routiers tchèques

Les unions des transporteurs routiers tchèques ne sont pas contents. La rencontre avec le Premier ministre ne devrait avoir lieu que le 20 novembre. Les routiers demandaient des mesures concrètes dans la solution de la crise des transports, avant la fin du mois d'octobre. Rappelons que la crise est le résultat de la hausse énorme du prix des carburants en Tchéquie. Des manifestations ne sont pas prévues, pour autant.

Liquidation d'une mine d'uranium en Tchéquie

Le gouvernement tchèque vient de décider que la mine d'uranium de Rozna sera liquidée, au plus tard, le 1er janvier 2004. La mine devait mourir au 1er janvier 2002, mais le gouvernement a décidé de liquider l'exploitation seulement quand le gisement sera épuisé.

Météo

Un temps passablement nuageux, avec de petites averses, normal en cet automne. Les températures sont assez élevées pour la saison, autour des 15 degrés.