Nouvelles Jeudi, 24. FÉVRIER, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Astrid Hofmanova

Le cabinet tchèque et les livraisons pour l'Iran

Lors d'une réunion extraordinaire, le gouvernement tchèque vient d'approuver un projet de loi sur l'interdiction des livraisons d'équipements de ventilation pour une centrale nucléaire en Iran. La solution de ce problème a été urgente car il risquait de jeter de l'ombre sur la visite officielle, en République tchèque, du secrétaire d'Etat américain, Mme Madeleine Albright. Les livraisons prévues de ces équipements ont été critiquées déjà par le sous-secrétaire d'Etat américain, Thomas Pickering, qui n'a pas exclu la possibilité de sanctions contre la République tchèque.

Une loi sur le contrôle financier au Parlement

Le rétablissement du système de contrôle financier à tous les niveaux de l'administration publique et l'adaptation des principes de contrôle à la législation de l'Union européenne - tels sont les objectifs principaux du projet de loi sur le contrôle financier dans l'administration, soumis à la Chambre des députés par le cabinet tchèque. La Chambre a débattu du projet qui pourra passer en deuxième lecture.

Coopération tchéco-polonaise

La République tchèque et la Pologne devraient approfondir la coopération régionale tchéco-polonaise et augmenter la capacité de passage aux frontières. C'est ce qu'ont déclaré, mercredi, à l'issue de leur rencontre à Prague, le Premier ministre tchèque et le Président polonais, Milos Zeman et Alexander Kwasniewski. Ils se sont prononcés aussi pour l'accélération de l'élargissement de l'Union européenne. A l'occasion de sa visite en République tchèque, le Président polonais s'est vu décerner la Grande médaille d'or de l'Université Masaryk de Brno pour son apport aux relations tchéco-polonaises.

Le chef de la diplomatie en visite de Grèce

En visite en Grèce, le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, a signé avec son homologue grec Georges Papandréou le Mémorandum de coopération lors de la reconstruction et le développement de l'Europe du sud-est. Ils ont ouvert aussi un bureau du Conseil tchéco-grec en vue d'élargir la coopération économique et commerciale entre les deux pays.

La visite du ministre croate

Prague a reçu aussi une visite du ministre croate de l'Education nationale, Antun Vujic, qui s'est entretenu avec son homologue tchèque, Pavel Dostal, de la coopération en matière culturelle, l'art et l'enseignement. Dostal a souligné l'existence de l'Union des tchèques en Croatie qui contribue considérablement au maintien de bonnes relations entre les deux peuples. La minorité tchèque en Croatie, qui est d'ailleurs la minorité la plus nombreuse en Europe du sud-est, compte environ 16 000 Tchèques.

Situation à la frontière tchéco-slovaque

Le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, considère une plus grande perméabilité de la frontière tchéco-slovaque, comme tâche fondamentale des relations entre la République tchèque et la Slovaquie de l'année prochaine. A son avis, cette mesure pourrait faire disparaître de longues colonnes de camions à la frontière et mettrait fin à d'autres formalités qui compliquent la vie des ressortissants des deux pays.

Alexander Nikulin - Juste parmi les peuples

Mercredi, Alexander Nikulin, un habitant de Hradec Kralove en Bohême de l'est, s'est vu décerner le titre Juste parmi les peuples. Le Monument des victimes de l'holocauste Jad vachem de Jérusalem lui a décerné ce titre pour son aide accordée à la famille d'un commerçant juif de Budapest, en 1944. Depuis 1989, environ 50 Tchèques ont obtenu le titre Juste parmi les peuples.

Un orgue baroque restauré

Un orgue baroque restauré sera présenté au public le 29 février dans l'église Saint-Simon et Saint-Jude à Prague. Au programme du concert, des oeuvres de Bach, de Seger, de Ryba et de Vanhal. L'instrument créé en 1762 est la seule oeuvre conservée jusqu'à nos jours du facteur d'orgue pragois Andreas Wambesser. C'est Jaroslav Tuma qui devient organiste officiel de l'Eglise.