Nouvelles Jeudi, 25. NOVEMBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

La Commission européenne a salué la démolition du mur d'Usti nad Labem

La Commission européenne s'est déclarée satisfaite de la décision de la municipalité de la ville d'Usti nad Labem, en Bohême du nord, de liquider le mur construit, il y a quelques semaines, entre les HLM habités, en majorité, par des Roms, et les maisons individuelles. Dans une déclaration de presse, le commissaire pour l'élargissement de l'Union européenne, Günter Verheugen, a salué cette décision qui, selon lui, affermira la réputation de la République tchèque en ce qui concerne la protection des droits de l'homme.

Signature d'accord tchéco-slovaque réglant les questions patrimoniales

Les chefs des gouvernements de République tchèque et de République slovaque, respectivement Milos Zeman et Mikulas Dzurinda, ont signé à Bratislava un accord de règlement des questions patrimoniales demeurant irrésolues pendant presque sept ans, depuis la partition de la Fédération tchécoslovaque. Un protocole sur l'échange de l'or et des actions a également été signé. L'accord a été qualifié par Dzurinda de victoire des deux Etats.

Périple de Jan Kavan

Départ, mercredi, du chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, pour un périple de sept jours qui le conduira au Mexique, au Salvador et au Nicaragua. La signature des accords de coopération est prévue dans les trois pays. Au Mexique, Jan Kavan doit également signer un accord sur la suppression des visas.

Visas obligatoires pour la Roumanie?

Les problèmes posés par la criminalité des ressortissants roumains sur le territoire tchèque, la migration illégale des Roumains et l'introduction de visas obligatoires à l'égard de la Roumanie, voilà les questions au programme des négociations du ministre tchèque de l'Intérieur, Vaclav Grulich, avec son homologue roumain, Constantin Ionescu, mercredi, à Bucarest.

Conférence Czech Investment à Londres

A la conférence Czech Investment à Londres, le vice premier ministre tchèque, Pavel Rychetsky, a indiqué que la République tchèque rattraperait son retard dans le domaine de l'harmonisation de ses lois avec la législation de l'Union européenne, d'ici au juin prochain. "Nous voulons que la série de lois soit adoptée au plus tard un jour avant l'ouverture du sommet de l'Union européenne, en juin prochain, au Portugal", a déclaré Rychetsky.

Milos Kuzvart à Bruxelles

Le ministre de l'Environnement, Milos Kuzvart, participe, vendredi, à Bruxelles, à la 5ème rencontre non formelle des ministres de l'Environnement des pays candidats à l'admission à l'Union européenne. On ouvre, à l'occasion de cette visite, une exposition du Centre écologique tchèque de management, consacrée aux investissements dans l'environnement.

Participation tchèque au salon Milipol

Cinq firmes tchèques exposent au salon Milipol Le Bourget, inauguré mardi. Parmi elles, le plus grand exposant est l'usine d'armement "Ceska zbrojovka" d'Uherske Hradiste, en Moravie du sud.

Critique de la TV publique tchèque

Les membres de la présidence de l'Académie tchèque du Film et de la Télévision ont exprimé leur inquiétude en rapport avec l'état actuel de la Télévision tchèque. Ils dénoncent surtout son manque de conception. La lettre est signée par plusieurs cinéastes connus, dont le réalisateur Jaromil Jires ou le cameraman Miroslav Ondricek. La situation à la Télévision tchèque a été critiquée également par le Conseil de la TV tchèque. Selon lui, la nouvelle direction de la TV tchèque, avec en tête le directeur général, Jakub Puchalsky, a affaibli la position de la télévision en tant que média public. D'ici au 1er décembre, le directeur général a été invité par le Conseil à nommer un nouveau directeur des programmes à la place de Gordon Lovitt qui a demandé d'être libéré de cette fonction.