Nouvelles Lundi, 03. JANVIER, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Jaroslava Gissubelova

Echos de l'arrivée du nouvel an

Les célébrations de l'arrivée de l'année au chiffre magique 2000 ont été relativement calmes en République tchèque. Les médecins, les agents de police et les sapeurs pompiers sont d'accord que le nombre de complications et d'accidents liés à la consommation accrue de l'alcool et des matières explosives n'a pas dépassé la moyenne des années précédentes. Les mauvaises surprises n'ont pas eu lieu. Il n'y a pas eu de bogue informatique, ni d'autres complications liées au passage à l'an 2000.

Réactions au discours du Nouvel an de Vaclav Havel

Un contenu trop général et une tendance à la moralisation, en ces termes, la plupart des chefs des partis politiques tchèques ont réagi au discours du Jour de l'An prononcé par le Président Vaclav Havel, à une exception près: l'Union de la liberté l'a apprécié comme discours d'un homme d'Etat dépassant, par son importance, les frontières de la République tchèque. Nous rappelons que Vaclav Havel a parlé surtout des problèmes globaux de l'humanité liés à la mondialisation, mais aussi de l'état pas très bon de la société tchèque, et a invité les citoyens à saisir l'année qui commence comme une occasion pour le changement de la culture politique et de l'échelle des valeurs.

Zeman et Klaus à la TV Nova

Invités du débat dominical de la chaîne de TV privée, Nova, le Premier ministre Milos Zeman et le chef de la Chambre des députés Vaclav Klaus se sont mis d'accord que le problème informatique Y2K était un problème créé artificiellement par les producteurs d'ordinateurs et les vendeurs de logiciel qui y ont gagné des milliards de dollars. Rien de grave ne s'est passé en République tchèque ni ailleurs dans le monde en rapport avec ce problème qui faisait la une avant l'arrivée de la nouvelle année, ont indiqué Klaus et Zeman.

Aide tchèque à la France sinistrée par les tempêtes

La République tchèque est l'un des sept pays qui sont venus en aide de la France sinistrée par les tempêtes ravageantes. Le 1er janvier, une colonne de voitures lourdes est arrivée à Reims. Dix soldats et 13 électriciens accompagnent l'envoi de huit blocs électrogènes qui doivent aider à rétablir l'électricité aux foyers toujours privés de la lumière.

Rencontre oecuménique à la cathédrale Saint-Guy

La grande rencontre oecuménique, qui a eu lieu le 1er janvier à la cathédrale Saint-Guy, au Château de Prague, a culminé par les prières de l'amour entre les gens de races, nations et religions différentes. Le cardinal Miloslav Vlk a émis l'espoir qu'après le deuxième millénaire marqué par la division du monde chrétien, le troisième millénaire sera une période d'accomplissement de l'unité des Eglises.

Loi sur le séjour des étrangers

Limiter l'afflux de migrants illégaux et rendre plus sévères les conditions de séjour des étrangers sur le territoire tchèque - voilà l'objectif des lois sur le séjour des étrangers qui viennent d'entrer en vigueur, le 1er janvier 2000.

Concerts de Nouvel an

Une riche activité culturelle a marqué le début de la nouvelle année. Le chef d'orchestre tchèque fixé aux Etats-Unis, Zdenek Macal, est arrivé à Prague pour y diriger deux concerts de Nouvel an donnés dans la salle Smetana de la Maison municipale.

L'opéra Libuse de Bedrich Smetana a été au programme du concert de nouvel an donné au Théâtre National de Prague. La première scène lyrique tchèque a ainsi officiellement entamé sa participation au projet Prague - ville culturelle européenne 2000. Au concert était présent le président Vaclav Havel et son épouse Dagmar.

Météo

La météo, avant de terminer. Le temps est relativement doux, avec les températures comprises entre 2 et 6 degrés. Les conditions de ski sont favorables dans toutes les principales stations. Dans les monts des Géants, quatre localités ont été fermées au public à cause du danger des avalanches.