Nouvelles Lundi, 20. SEPTEMBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Kosice a réservé un accueil chalereux à Vaclav Havel

La visite officielle du Président tchèque, Vaclav Havel, en Slovaquie, la première depuis la partition de la Fédération tchécoslovaque, s'est terminée samedi soir à Kosice, métropole de la Slovaquie orientale. Ses habitants ont réservé à Vaclav Havel et à son épouse un accueil chaleureux. Le Président tchèque y a rencontré, aussi, des représentants d'environ 60 000 Tchèques fixés en Slovaquie. C'était pour eux une occasion de le remercier pour l'adoption du projet modifié de loi sur la citoyenneté qui permet aux Tchèques en Slovaquie et aux Slovaques en Tchéquie d'acquérir la double citoyenneté.

Le leader syndical a critiqué la politique du gouvernement et de la Banque centrale

Le nombre des employés qui ne reçoivent pas leurs salaires est évalué par le leader syndical, Richard Falbr, à environ 100 000. Une manifestation des employés de l'usine CKD - systèmes de transports, qui n'ont pas reçu leurs salaires, depuis trois mois déjà, est préparée pour lundi, a-t-il informé. C'est lundi aussi que le ministre du Travail et des Affaires sociales, Vladimir Spidla, soumet à la réunion du gouvernement la revendication des unions syndicales sur l'augmentation des salaires réels des employés. Falbr a également critiqué la Banque centrale pour sa politique meurtrière qui étouffe la production industrielle.

La villa de Vaclav Klaus a été cambriolée

La villa du président de la Chambre des députés, Vaclav Klaus, a été cambriolée, dans la nuit de samedi à dimanche. Les dégâts matériels sont considérables, puisque tous les objets de valeur de Vaclav Klaus et de son épouse ont été volés. Le ministre de l'Intérieur, Vaclav Grulich, a attiré l'attention sur le fait que la villa n'a pas été protégée par le service du ministère, mais par une agence de sécurité privée. Grulich n'a pas exclu une liaison entre le vol et la récente annonce publiée par l'éditeur du journal Annonces, Josef Kudlacek, offrant 5 millions de couronnes pour l'élimination de Vaclav Klaus de la vie politique. Une relation avec l'annonce a été admise, aussi, par le conseiller de Vaclav Klaus, Ladislav Jakl.

Baisse de la popularité des hommes politiques tchèques

La popularité des hommes politiques tchèques a considérablement baissé, pendant les vacances. La charmante vice-présidente de la Chambre des députés, Petra Buzkova, a perdu 4% des sympathisants. Le président de la Chambre, Vaclav Klaus, en a perdu 11% au cours des deux derniers mois. Il est maintenant crédité de 28% des sympathies. Le chef du gouvernement, Milos Zeman, a marqué une chute historique et il jouit de 27% des voix à l'échelle de la popularité. Quant au chef des communistes, Miroslav Grebenicek, sa popularité reste stable, autour de 25%, en dépit de la croissance des intentions de vote pour le parti communiste qui se trouve en ce moment, à en croire les sondages, en deuxième position, derrière le Parti civique démocrate.

Aide au Kosovo

Douze tonnes d'aide matérielle et humanitaire, 160 boîtes contenant des vetêments et 60 emballages d'insuline, sont acheminées aux refugiés du Kosovo par l'association civique, ADRA. Deux camions sont partis de Prague et de Brno samedi dans la nuit. Ils se dirigent à Podgorica et dans le camp de réfugiés d'Ulcinj, au Monténégro, où les Kosovars ont trouvé refuge. Ces derniers jours, ADRA a envoyé une importante aide matérielle également aux victimes du séïsme à Athènes.

Course Terry Fox

Plus de 1600 personnes ont pris part à Havirov, en Moravie du nord, à la 4ème édition de la course Terry Fox pour contribuer, soit par leur présence, soit par des dons financiers, à la lutte contre le cancer.

Inauguration du festival Josef Suk

Inauguration dimanche, au château de Stirin, près de Prague, de la 6ème édition du festival de concerts Josef Suk. Après le concert d'ouverture rendant hommage au compositeur Antonin Dvorak et exécuté par le violoniste Josef Suk, en personne, ce dernier a interrompu le festival en signe de protestation contre la révocation sans fondement de Vaclav Hruby, directeur du centre de conférence du château de Stirin. Le château, administré par le ministère des Affaires étrangères, a été sous la direction de Hruby aménagé en hôtel de luxe, le premier en République tchèque inscrit sur la liste de l'Association européenne des hôtels et des restaurants de château.