Nouvelles Mardi, 02. NOVEMBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Un avertissement pour le Front national tchèque

Le ministère tchèque de l'Intérieur est convaincu que l'association tchèque d'extrême droite Le Front national viole par ses activités les droits de l'homme. Dans une lettre adressée au Front national, le ministère demande une explication à ce sujet et avertit cette association qu'elle risque d'être dissoute. Une lettre semblable a été adressée aussi à l'association l'Alliance nationale.

Milos Zeman en Lettonie

Les premiers ministres de Tchéquie et de Lettonie, Milos Zeman et Andris Skele, ont signé, à Riga, une déclaration commune sur la coopération lors de l'intégration de leurs pays dans les structures européennes, dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé et sur le libre échange de marchandises entre la Lettonie et la Tchéquie.

Les Roms en République tchèque

Le problème rom pourrait influencer négativement le processus d'intégration de la République tchèque à l'Union européenne. Une déclaration du Premier ministre tchèque, Milos Zeman, à l'issue de sa rencontre, à Riga, avec son homologue letton. Selon Milos Zeman, certains conflits sociaux qui éclatent en Tchéquie peuvent être interprétés comme des manifestations de la xénophobie. Le gouvernement tchèque a adopté un programme d'intégration des Roms dans la société qui ne doit pas être une assimilation culturelle et dont la réalisation doit commencer par le programme d'instruction pour les enfants roms.

Préavis de grève des Chemins de fer

Les syndicats de la Fédération des mécaniciens des Chemins de fer tchèques ont lancé un préavis de grève. Les syndicalistes réclament l'augmentation des salaires de 10 %, tandis que la direction des Chemins de fer n'admet qu'une augmentation de 6,7 %. Appel à la démission du ministre de la Santé

La directrice de l'hôpital de Motol à Prague, Helena Rögnerova, a qualifié de mensongères les affirmations du ministre tchèque de la Santé publique, Ivan David, sur les failles dans la comptabilité de cet hôpital. Helena Rögnerova a appelé le ministre à démissionner et décidé également de porter plainte contre lui. La démission du ministre a été demandée aussi par plusieurs représentants des partis d'opposition.

Affaire de Stirin

Le vice-premier ministre et vice-président de la social-démocratie tchèque, Vladimir Spidla, et le chef du groupe social-démocrate au Sénat, Zdenek Vojir, demanderont au ministre des Affaires étrangères, Jan Kavan, une explication sur l'affaire de Stirin. L'affaire à été déclenchée après la destitution du directeur du Centre des congrès de Stirin, Vaclav Hruby, qui a accusé certains fonctionnaires du ministère des Affaires étrangères de chantage. Aide de l'Union européenne

L'Union européenne a accordé à la République tchèque pour cette année la somme de 600 000 euros destinée aux organisations non gouvernementales et non lucratives qui peuvent ainsi réaliser leurs programmes en vue du développement de la démocratie et de la protection des droits de l'homme. L'Union envisage de soutenir surtout les activités visant une plus grande participation des gens à l'administration, à l'amélioration du rapport entre les minorités et la société majoritaire, et l'égalité de l'homme et de la femme dans la société, dans la vie économique et dans la politique. La date de l'intégration de la Tchéquie à l'UE

Selon Jan Zahradil, ministre des Affaires étrangères du gouvernement fantôme du Parti civique démocrate tchèque, ni la République tchèque ni l'Union européenne ne seront pas prêtes à l'intégration de la Tchéquie à l'Union en 2003. La République tchèque ne sera pas en mesure d'harmoniser, avant cette date, ses lois avec celles de l'Union et l'Union n'arrivera pas à réformer à temps ses institutions. La date beaucoup plus probable de l'adhésion de la République tchèque est l'an 2005, estime Jan Zahradil.

Les vacances du Président Havel

Le Président tchèque Vaclav Havel est parti pour un séjour de repos au Portugal. Selon ses médecins, dans quelques mois, le Président pourrait subir une opération de hernie. Avant l'opération, qui serait réalisée sous anesthésie locale, le Président devrait cependant maigrir et raffermir sa santé.

Hommage aux Tchèques et Slovaques tombés en France

Une plaque à la mémoire des Tchèques et des Slovaques tombés lors de la Deuxième Guerre mondiale en France, a été inaugurée au cimetière Père Lachaise à Paris par des représentants des associations des Tchèques et des Slovaques vivant en France et des ambassades de République tchèque et de Slovaquie.