Nouvelles Mardi, 07. SEPTEMBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Départ de réfugiés kosovars

Le dernier groupe de réfugiés kosovars a quitté le centre humanitaire de Bruntal en Moravie du nord. Mardi matin, un avion a ramené de République tchèque à Skopje 36 enfants, 34 femmes et 36 hommes qui avaient trouvé le refuge non seulement dans le centre de Bruntal, mais aussi dans ceux de Hulin, de Vidnava, de Straz et de Havirov. Les rapatriés ont reçu, avant le départ, 1000 DM, somme qui doit les aider à surmonter les difficultés qui les attendent dans le pays dévasté par la guerre.

La Tchéquie et l'accord entre Israel et la Palestine

Le ministère tchèque des Affaires étrangères a salué la signature de l'accord entre Israel et la Palestine concernant la réalisation du traité de Wye Plantation. Selon le porte-parole du ministère, Ales Pospisil, c'est un pas important vers la stabilité et la paix au Proche Orient.

La droite tchèque dénonce le prochain déficit budgétaire

Au cas où le déficit budgéaire dépasserait 40 milliards de couronnes, près de 8 milliards de FF, les chrétiens-démocrates tchèques et l'Union de la liberté, parti de droite tchèque, ne voteraient pas pour le projet de budget de l'Etat pour l'année 2000. Selon le membre de la commission des finances de la chambre des députés, Ladislav Korbel, l'année prochaine, le déficit budgétaire pourrait atteindre jusqu'à 95 milliards de couronnes.

Projet d'amendement de la loi électorale

Le député social-démocrate, Zdenek Koudelka, s'est déclaré convaincu que la social-démocratie tchèque et le Parti civique démocrate tchèque (ODS) arriveront à se mettre d'accord sur l'amendement de la loi électorale et qu'ils réaliseront ainsi l'objectif principal de l'accord de tolérance conclu entre la social-démocratie et l'ODS qui permet au gouvernement social-démocrate minoritaire de se maintenir au pouvoir en République tchèque.

Chômage en République tchèque

La croissance du taux de chômage dans la région de la ville d'Olomouc en Moravie centrale, s'est ralentie au mois d'août. Le taux de chômage s'est accru de 0,1 % et a atteint 11,7 %. Fin août, on a enrégistré dans la région d'Olomouc 13 526 chômeurs dont 7 141 femmes. En ce qui concerne la capitale tchèque, le nombre de chômeurs à Prague a atteint, fin août, 21 822 ce qui est 3,4 % de la population active.

Aide tchèque aux pays en voie de développement

Selon le ministre tchèque de l'Environnement, Milos Kuzvart, l'aide pour les pays en voie de dévéloppement qui leur est accordée, depuis 1996, par la République tchèque dans le cadre de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) est importante non seulement pour l'écologie de ces pays mais aussi pour l'économie tchèque. Le ministre vient de participer à une rencontre non officielle de ministres de l'Environnement au Ghana. A son avis, l'aide aux pays en voie de dévéloppement est une impulsion importante pour les exportations tchèques. La Tchéquie accorde annuellement à cette aide 320 millions de couronnes, près de 60 millions de FF, ce qui représente 0,25% du PIB. 45 millions de couronnes de cette somme sont réservés à la réalisation des programmes écologiques.

Les chercheurs tchèques et l'Union européenne

Les chercheurs tchèques ont le droit de participer à tous les programmes scientifiques de l'Union européenne et de prendre part aussi à des processus d'approbation de projets scientifiques. C'est ce qu'a déclaré le vice-ministre de l'Education nationale, Josef Prusa.

Préparatifs pour la Foire de Brno

2548 exposants de 33 pays participeront à la 41ème foire internationale des constructions mécaniques à Brno, métropole de Moravie. C'est l'Allemagne, la Slovaquie et l'Autriche qui seront les pays les mieux représentés par les 893 firmes étrangères qui participeront à la foire. Cette année, l'accent sera mis surtout sur les technologies des constructions mécaniques, ainsi que sur la technique d'usinage et de façonnage, l'énergétique, la technique de transports et les appareils de mesure. Dans le cadre de la Foire, on organisera 5 conférences internationales et 18 séminaires spécialisés.

Réduction du budget du Théâtre national de Prague

Le directeur du Théàtre national à Prague, Jiri Srstka, estime que la réduction des subventions de l'Etat pourrait nuire au Théâtre national. Selon les informations non confirmées, l'année prochaine, l'Etat envisagerait de réduire ses subventions pour le Théâtre national de Prague de 42 millions de couronnes. Pour lutter contre l'insécurité dans le financement du Théâtre national, Jiri Srstka envisage de participer à la préparation du projet de loi sur les institutions culturelles.