Nouvelles Mardi, 11. JANVIER, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Vaclav Richter

Démission de l'ambassadeur tchèque à Moscou

L'ambassadeur tchèque à Moscou, Lubos Dobrovsky, a présenté sa démission. Dans une déclaration adressée à l'agence CTK, il annonce sa décision de quitter son poste le 31 janvier prochain. L'ambassadeur proteste ainsi contre les conditions dans lesquelles il est obligé d'exercer ses fonctions. Il souligne cependant que sa démission n'est pas due à des raisons politiques.

Mutineries dans les prisons

Deux mutineries ont éclaté dans des prisons tchèques, dans celles de Vinarice, en Bohême centrale, et de Hermanice, en Moravie du nord. Les prisonniers de Vinarice refusent de s'alimenter. Ils protestent ainsi contre les mauvaises conditions hygiéniques et l'encombrement des prisons.

Spéculations sur le remaniement du cabinet tchèque

Dans le cadre d'un remaniement du cabinet tchèque, le Premier ministre Milos Zeman aurait proposé des postes ministériels importants à trois candidats. Il envisagerait de confier le poste de ministre de l'Intérieur au vice-président de la Chambre des députés, Stanislav Gross, le ministère de la Santé au président de la commission des affaires sociales et de la santé de la Chambre, Zdenek Skromach, et le ministère des Transports et des Communications au membre de la commission des finances de la Chambre, Miroslav Kapoun. Cette information confidentielle émanant du siège du Parti social-démocrate tchèque et publiée par l'agence CTK, n'a pas été confirmée par le Premier ministre.

Le Canada et les visas pour les ressortissants tchèques

Le Canada pourrait revoir sa décision d'introduire l'obligation de visas pour les ressortissants tchèques, prise il y a deux ans. Une information donnée par l'ambassadeur canadien en République tchèque, Vladimir Kotzy, qui a été reçu par la présidente du Sénat tchèque, Libuse Benesova. Selon cette dernière, le rapport sur ce problème doit être débattu par le Premier ministre canadien et les organes compétents encore avant la fin du mois de janvier. Rappelons que le Canada avait introduit l'obligation de visas pour les ressortissants tchèques pour faire face à l'afflux de migrants rom.

Fondation d'un nouveau parti politique

Un groupe de signataires de l'appel demandant la démission des principaux hommes politiques tchèques, intitulé "Merci, partez!", a décidé de créer un nouveau parti politique. L'appel a été signé déjà par presque 200 000 personnes. Les signataires qui désirent créer un nouveau parti se rassembleront vendredi dans la ville de Pardubice en Bohême de l'est.

Epidémie de la grippe

La situation épidémiologique en République tchèque peut être qualifiée de début d'une épidémie des maladies respiratoires et de la grippe. Dans la période du 1er au 7 janvier 2000, on a enregistré 2247 malades sur 100 000 habitants ce qui est une augmentation de 62 % par rapport à la semaine précédente. Au total, du 1er au 7 janvier, 118 512 malades souffrant de ce genre de maladies, dont 39 733 de moins de 15 ans, ont consulté leurs médecins.

Exportations tchèques vers l'Union européenne

Les exportations de marchandises tchèques vers les marchés de l'Union européenne ont augmenté de 15,9 % au cours de 11 mois de l'année dernière et ont atteint près de 585,6 milliards de couronnes, soit presque 100 milliards de FF. Une information de l'office de statistique.

Prix des hydrocarbures

Les raffineries tchèques ont réduit radicalement les prix de gros de leur produits. Les prix de gas-oil ont baissé presque d'une couronne, ceux de l'essence de presque 60 hellers (centimes).

Prague - ville de la musique

Cinq orchestres symphoniques tchèques se produiront à Prague au cours de cette semaine. La Philharmonie de chambre de Prague et le pianiste américain Yefim Bronfman exécuteront, sous la direction de Jiri Belohlavek, en trois soirées, tous les concertos pour piano et orchestre de Ludwig van Beethoven, le chef chinois Yin Wang dirigera l'Orchestre symphonique de la Radio tchèque. La Philharmonie tchèque interprétera la musique de Hector Berlioz et de Vitezslav Novak sous la direction de Libor Pesek. L'Orchestre de la ville de Prague FOK dirigé par Jiri Kout exécutera, avec le concours de l'altiste Isabelle van Keulen, le concerto pour alto et orchestre de Bohuslav Martinu et la 5ème symphonie de Tchaïkovski et l'Orchestre national tchèque, placé sous la direction du chef hollandais Leo Driehuys, présentera au public de Prague entre autre la suite de Rimski-Korsakov Schéhérazade.