Nouvelles Mercredi, 09. FÉVRIER, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Infos 9.2.2000

Par Vaclav Richter

Remaniement du cabinet de Milos Zeman

Le Président tchèque Vaclav Havel nommera, mercredi, le nouveau ministre de la Santé. Pour le moment on ne connaît pas le nom du nouveau ministre, mais on estime en général que le poste sera confié au professeur de la faculté de médecine et directeur de l'Institut de physiologie de l'Université Masaryk de Brno, Bohumil Fiser. Le Président, Vaclav Havel, a rencontré au château de Prague le Premier ministre, Milos Zeman. Ce dernier envisage de changer cinq ministres de son cabinet et a débattu avec le chef de l'Etat des changements préparés.

La Tchéquie et l'Autriche

Le Président, Vaclav Havel, et le Premier ministre, Milos Zeman, ont manifesté leur soutien pour les pays de l'Union européenne qui ont gelé leurs rapports avec l'Autriche pour protester contre la participation de l'extrême-droite au gouvernement autrichien. Les deux dirigeants tchèques estiment que l'attitude des pays de l'Union n'est pas une ingérence dans les affaires intérieures autrichiennes. Ils ont condamné, ainsi, indirectement, l'attitude du Parti civique démocrate tchèque et notamment celle de son chef, Vaclav Klaus, selon lequel, le gouvernement autrichien avec la participation du parti extrémiste de Jörg Haider serait moins dangereux que l'ingérence de l'Union européenne dans les affaires intérieures de l'Autriche.

Les décrets du Président Benes

Selon le commissaire chargé de l'élargissement de l'Union européenne, Günter Verheugen, le problème des décrets du Président Benes ne fera pas partie des négociations sur l'intégration de la République tchèque à l'Union, et le nouveau gouvernement autrichien n'y changera rien. Les décrets du Président Benes ont permis, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l'expulsion des Allemands des Sudètes de la Tchécoslovaquie. La révision des décrets a été revendiquée par certains hommes politiques allemands des partis CSU et CDU, mais aussi par les membres du parti extrémiste de Jörg Haider, qui est aujourd'hui au pouvoir en Autriche.

Sécurité de la centrale nucléaire de Temelin

La compagnie d'électricité tchèque, CEZ, sera obligée de répéter toute une série d'essais des installations de la centrale nucléaire de Temelin, qu'elle est en train de construire en Bohême du sud. C'est ce qui découle du rapport sur la sécurité de la centrale qui sera présenté, mercredi, au gouvernement par la présidente de l'Office d'Etat pour la sécurité nucléaire, Dana Drabova. Les organisations écologiques tchèques considèrent ce rapport comme positif, mais ils craignent les compromis éventuels que l'Office d'Etat pour la Sécurité nucléaire pourrait accepter afin de rendre possible la mise en fonctionnement de la centrale.

Les Tchèques auront besoin de visas pour aller en Russie

La Russie introduira très probablement, encore au cours de cette année, l'obligation des visas pour les ressortissants tchèques. Selon les informations non officielles, la Russie envisage de réagir ainsi à la décision du gouvernement tchèque de réintroduire l'obligation de visas pour les ressortissants de Russie, d'Ukraine et de Biélorussie. Moscou a appelé déjà Prague à prendre part à des consultations tchéco-russes sur la problématique des visas.

La Tchéquie et les réfugiés

La haute commissaire de l'ONU pour les réfugiés, Sadako Ogata, a apprécié la coopération des autorités tchèques avec les organisations non gouvernementales dans le domaine humanitaire et la nouvelle législation tchèque concernant les réfugiés. Elle a remercié également la République tchèque pour son aide accordée aux réfugiés du Kosovo. Mme Sadako Ogata a signé, à Prague, avec le ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Kavan, un accord entre le gouvernement tchèque et l'Office du haut commissaire de l'ONU pour les réfugiés sur le statut juridique de cette institution en République tchèque.

Festival du théâtre slovaque à Prague

Le festival du Théâtre slovaque à Prague a été inauguré par la Petite scène du Théâtre national slovaque de Bratislava qui a présenté la célèbre pièce pour deux acteurs "Les Chaises" d'Eugène Ionesco. Dans cette pièce, le public de Prague a eu l'occasion d'apprécier et d'applaudir l'art de deux grands comédiens slovaques - Emilia Vasaryova et Emil Horvath. Le festival, placé sous le patronage des maires de Prague et de Bratislava, se poursuivra jusqu'au 14 février.