Nouvelles Mercredi, 10. MAI, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Omar Mounir

L'Europe : un anniversaire

Il y a 50 ans, Robert Schuman, alors chef de la diplomatie française, a prononcé un discours à l'occasion de la fondation de la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier. Depuis, cette date est considérée comme un premier pas vers l'intégration européenne et fêtée dans tous les pays de l'Union en tant que Journée de l'Europe. Se joignant à cette tradition, Prague a préparé un riche programme pour ce mardi. Les Pragois ont eu l'occasion de s'informer sur l'Union européenne et la candidature tchèque. A l'occasion de la Journée de l'Europe, les ambassadeurs des Quinze ont planté des arbres dans le treizième arrondissement de Prague.

Jan Kavan : ambassadeur de l'Europe

Et, à propos d'information, on note cette déclaration du ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Kavan, à l'agence de presse CTK, lors de la circulation, ce mardi, dans les rues de Prague, du tram historique Eurotramway : L'information des citoyens tchèques sur l'Union européenne, a-t-il dit, est suffisante et s'améliorera. Ce fut pour lui aussi bien que pour son vice-ministre, Pavel Telicka, et pour le chef de la Délégation de la Commission européenne, Ramiro Cibrian, l'occasion de répondre aux questions du public sur l'Union. Le référendum sur l'admission est prévu pour l'an 2002, a dit le ministre, qui espère que, d'ici là, les citoyens seront le mieux informés.

Quand l'Europe récompense les jeunes

Toujours à propos des célébrations de la Journée de l'Europe dans la capitale tchèque : le ministre Kavan a proclamé les vainqueurs du concours national Europanostra 2000 portant sur la connaissance de l'Union européenne. Il s'agit de trois étudiants du lycée de la ville de Decin en Bohême du nord. Leur récompense, un voyage qui les mènera à Bruxelles, Strasbourg et Luxembourg. Les participants à ce concours ont été au nombre de 2000, tous des collèges et lycées tchèques.

L'ambassadeur de France chez le ministre de l'Intérieur

La préparation de la police tchèque au congrès du F.M.I. et de la Banque mondiale, prévu pour le mois de septembre à Prague, tel est l'un des points examinés lors d'une rencontre entre l'ambassadeur de France, M. Philippe Coste, et le ministre de l'Intérieur, Stanislav Gross. Selon le service de presse du ministère, un grand nombre de Français participeront aux assises de septembre, ce qui explique, a-t-il ajouté, que l'ambassadeur de France à Prague ait voulu s'enquérir personnellement de la préparation de la police tchèque. Les deux responsables ont aussi échangé des points de vue sur l'expérience dans les services de sécurité des deux pays, et ce fut pour Stanislav Gross l'occasion d'accepter l'invitation, par son homologue français, M. Jean-Pierre Chevènement, de venir en France.

Vaclav Havel : un sourire pour un sondage

C'est avec le sourire que le président Vaclav Havel s'est prononcé, ce mardi, sur les résultats du sondage d'opinion où 53,3% des personnes interrogées pensent qu'il devrait quitter les fonctions présidentielles. Il a déclaré se "réjouir et s'émouvoir" dans la mesure où les résultats du sondage signifient que les gens se soucient de son état de santé. "Mais, a-t-il ajouté, si, au bout de dix ans, ils me trouvent encore plus désagréable, je dois dire que je les comprends parfaitement, car, désagréable, je le fus depuis ma naissance". 25,9% des personnes interrogées aimeraient que le président démissionne pour démissionner.

Des médailles et des commémorations

A l'occasion du 55ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le ministre de la Défense, Vladimir Vetchy, a décerné, ce mardi, la Croix du mérite du troisième degré à 73 anciens et présentement membres de l'armée tchèque, l'association des soldats réunis et quelques députés et sénateurs.

Des incendies de forêt par négligence

Dans la région de la ville de Jihlava en Moravie du sud, les pompiers aussi bien que des bénévoles se sont vu contraints, depuis le début d'avril, d'intervenir pour liquider une centaine de débuts d'incendies de forêts. En tout et pour tout, une vingtaine d'hectares ont été incendiés jusqu'à présent. Dans la majorité des cas, il s'agissait de foyers mal éteints après que les propriétaires des forêts ont brûlé du bois mort.