Nouvelles Mercredi, 13. OCTOBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Alain Slivinsky

Réunion de la Chambre des députés tchèques

Ce sera seulement le 19 octobre que les députés tchèques examineront le projet de budget de l'Etat pour l'an 2000. Leur session d'octobre vient de commencer par l'adoption du programme, mardi après-midi. Celui-ci comprend aussi la décision des conseillers municipaux d'une ville de Bohême du nord de construire un mur entre les Roms et d'autres habitants d'un quartier, dans la rue Maticni. Les députés, par contre, ne s'intéresseront pas à la loi sur la presse, très controversée.

La Chambre et l'émission de Bons du Trésor

La Chambre des députés vient de se prononcer pour la continuation de la discussion du projet de loi sur l'émission de Bons du Trésor, d'une valeur de près de 30 milliards de couronnes, qui devrait couvrir le déficit du budget de l'Etat, en 1998. Les députés du Parti civique démocrate (opposition) et sociaux-démocrates (au pouvoir) ont présenté des alternatives qui devraient changer le caractère de ces bons.

Le Président de la Chambre et la médaille de l'ambassadeur de Chine

Le Président de la Chambre des députés, Vaclav Klaus, a sévèrement critiqué la proposition de décerner la plus haute distinction tchèque à l'ambassadeur de Chine en République tchèque. Une proposition du ministre de l'Industrie et du Commerce, Miroslav Gregr. Selon Klaus, ce dernier a vraiment fait un faux pas politique sans fin. Un projet fortement critiqué par nombre de personnalités politiques.

Obligation de visas pour certains pays

Le ministère tchèque des Affaires étrangères devrait préparer, d'ici à la fin du mois d'octobre, les donnés nécessaires pour le gouvernement concernant la réinstauration de l'obligation de visas pour l'Ukraine, la Moldavie, et d'autre pays de l'ancien empire soviétique. En novembre les documents devraient être à la disposition du gouvernement pour l'instauration des visas avec la Bulgarie et la Roumanie. La Tchéquie vient de remettre en vigueur l'obligation de visas pour Cuba.

Le Premier ministre et l'intégration européenne

Le Premier ministre, Milos Zeman, défend son ministre de la Justice, Otakar Motejl, bien que ce domaine soit critiqué dans le rapport de cette année de la Commission européenne évaluant la préparation de la République tchèque à l'entrée à l'Union. Ce rapport critiquant traditionnellement le retard de la Tchéquie dans la réforme de son administration et de son système judiciaire est adopté, ce mercredi, à Bruxelles.

La Tchéquie et l'Union européenne

La République tchèque ne devrait pas craindre d'être éliminée du premier groupe des candidats à l'Union européenne. Une déclaration de Michelle Schreyer aux journalistes, à Prague. Elle est commissaire de l'Union chargée du contrôle des finances. Le rapport, selon elle, met surtout l'accent sur les domaines à améliorer et ceux dans lesquels la Tchéquie est en retard.

Forum 2000

La conférence internationale Forum 2000 se poursuit à Prague. Les débats ont déjà porté sur l'avenir des pays en développement et touche aussi les visions des pays réformateurs et industrialisés. Dans les 50 penseurs et personnalités du monde entier y participent, comme Timothy Garton Ash, politologue et écrivain britannique, Adam Michnik, journaliste polonais, Tomas Bata, homme d'affaires tchèques. Forum 2000 se tient sous l'égide du Président de la République, Vaclav Havel.

Manifestation rom

Une manifestation a été organisée à Usti nad Labem, ville de Bohême du nord, par les activistes de l'Initiative civique rom. Ce fut dans la rue Maticni, celle où les conseillers municipaux de la ville voudrait édifier un mur séparant les Roms, en majorité non-payeurs de loyer logés dans des immeubles, d'un côté de la rue, et les habitants de maisons familiales de l'autre. Les organisateurs ont été déçus, car aucune personnalité invitée n'est venue... parmi elles, le Président, le chef de la Chambre, celui du Sénat.