Nouvelles Mercredi, 15. DÉCEMBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Le Président de la République et le budget de l'Etat

Le Président de la République, Vaclav Havel, ne pense aucunement intervenir à la Chambre des députés en faveur du projet de budget de l'Etat pour l'an 2000. Le chef de l'Etat a déclaré aux journalistes présents, à l'issue de sa rencontre avec le président de la Chambre des députés, Milos Zeman, et du Sénat, Mme Libuse Benesova, qu'il planifiait une rencontre avec les élus, mais qu'il ne pensait pas que cela était nécessaire en ce qui concerne le budget de l'Etat.

Le Président de la République et le projet de super coalition

Selon le chef des démocrates civiques, l'ODS, Vaclav Klaus, le Président de la République devrait tenter de convaincre les chrétiens-démocrates et les membres de l'Union de la liberté de former une large coalition de tous les partis parlementaires, à l'exception des communistes. Vaclav Havel a répondu qu'il n'était pas là pour convaincre tel ou tel parti, mais seulement pour les conseiller. Le chef de l'Etat pense, pourtant, qu'une large coalition serait l'un des remèdes à la situation actuelle dans le pays, mais pas le seul.

Prague, ville culturelle européenne de l'an 2000

Ce mardi, le Président de la République, Vaclav Havel, et le maire de Prague, Jan Kasl, ont inauguré le projet « Prague, ville culturelle de l'an 2000 ». Il consiste en une série d'événements et de manifestations, présentant la capitale tchèque en tant que centre culturel, historique, économique et financier. Dans le cadre de l'inauguration, un concert de grande musique a été donné à la Maison municipale de Prague. L'exposition « Naissance de la métropole » représentait aussi une partie de cette inauguration.

Le ministre tchèque des Affaires étrangères au Viêt-nam

Le Ministre tchèque des Affaires étrangères, Jan Kavan, a commencé sa visite officielle au Viêt-nam. Objectif : relancer les relations politiques, économiques et commerciales entre les deux pays. Le chef de la diplomatie est accompagné du ministre des Finances, Pavel Mertlik, et du ministre de l'Industrie et du Commerce, Miroslav Gregr. Nombre d'entretiens avec les représentants vietnamiens sont prévus, à tous les niveaux.

Confédération des unions syndicales tchéco-morave

La Confédération des unions syndicales tchéco-morave est prête à organiser des manifestations de protestation en signe de solidarité avec les employés de la société CKD, grande entreprise pragoise, qui doit un certain nombre de salaires à ceux-ci. La confédération optera pour cette méthode, dans le cas où les revendications des employés ne rencontreraient aucun écho. L'Union syndicale de l'entreprise CKD a lancé un avis de grève d'une journée pour lundi prochain.

L'Angola et la République tchèque

Selon le ministère des Affaires étrangères tchèque, les relations avec l'Angola devraient revenir à la normale, après une pause de cinq ans. Les deux pays n'entretiennent plus, en effet, de relations diplomatiques. Ces jours-ci, les représentants des Affaires étrangères des deux pays ont signé une déclaration sur les relations tchéco-angolaises qui devrait conduire à la réinstitution des relations diplomatiques. Les problèmes du passé devraient être oubliés, selon ce document.

L'Armée tchèque et la société Boeing

Si l'Armée tchèque achetait les F-18 de la société Boeing, cette dernière présenterait une offre de pleine compensation industrielle, donc un offset. Le directeur général de Boeing, Earl Godby, vient de le déclarer à l'agence de presse tchèque, CTK. Cela veut dire que tous les moyens financiers résultant de cette transaction seraient de nouveau investis en Tchéquie.