Nouvelles Mercredi, 15. NOVEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Alain Slivinsky

Visite officielle du président de la Grèce

Le président de la Grèce se trouve en visite officielle en République tchèque. Constantinos Stephanopoulos a déclaré, après sa rencontre avec le président de la République tchèque, Vaclav Havel, que la Grèce ne revendiquait plus l'adoption de Chypre avant l'élargissement de l'Union européenne. La Grèce, le seul Etat des Balkans, membre de l'Union, est prête à servir d'intermédiaire dans la reconstruction de cette région du monde et apprécie aussi la collaboration de la Tchéquie.

Les Etats membres du CEFTA pour l'élargissement de l'Union européenne

La République tchèque, la Slovaquie, la Slovénie, la Bulgarie, la Hongrie, la Pologne et la Roumanie, Etats membres de l'Accord centreuropéen sur les libres échanges commerciaux, comptent demander à l'Union européenne d'élaborer un calendrier de son élargissement. Mercredi, les chefs des gouvernements de ces pays devraient signer une déclaration, dans ce sens, à Varsovie.

Compliments pour l'Armée tchèque

Peter Reynolds, du Commandement en chef des forces de l'OTAN en Europe, en visite en République tchèque, vient de déclarer que l'Armée tchèque, lors de ses opérations dans le cadre de l'OTAN, a pleinement prouvé qu'elle était un membre à part entière de cette organisation. Il s'agit surtout de la participation des membres de l'Armée tchèque, lors des opérations de l'OTAN dans les Balkans.

Incertitude sur le futur chef des sociaux-démocrates tchèques

Le vice-président des sociaux-démocrates et ministre de l'Intérieur, Stanislav Gross, refuse de se prononcer sur son éventuelle élection à la tête du parti. On le considère, certes, comme le dauphin du président actuel, et Premier ministre, mais Gross, tout comme le ministre du Travail et des Affaires sociales, Vladimir Spidla, un autre candidat pressenti, parlent plutôt d'un changement du style politique de la social-démocratie, après son échec aux élections régionales et sénatoriales de dimanche.

Nouveau chef de la coalition des Quatre ?

Il ne semble pas que l'ancien ministre des Affaires étrangères tchèques, Josef Zieleniec, élu au premier tour sénateur de la circonscription de Prague 4, pourrait devenir rapidement le leader de la coalition des Quatre. Les représentants de ces partis indiquent que des changements dans leur direction pourraient advenir à la fin de l'année, au plus tôt. Rappelons que Zieleniec est le seul sénateur à avoir été élu à la majorité au premier tour. Les autres candidats doivent se soumettre au second tour.

L'ennemi public court toujours

En deux semaines, depuis l'évasion d'un grand criminel de la prison de Mirov, considérée comme la plus sûre de Tchéquie, la police piétine. Toutes les hypothèses se sont avérées fausses et le criminel court toujours... les enquêteurs ne savent même plus si Jiri Kajinek, tueur à gage, est encore en Tchéquie.

Récompenses pour les sportifs tchèques

Neuf sportifs tchèques qui ont représenté la République, lors des derniers Jeux olympiques de Sydney, tout comme les membres de leurs équipes d'entraînement ont reçu des récompenses financières au palais Kaiserstein de Prague. En plus de diplômes, le président du Comité olympique tchèque, Milan Jirasek, et le ministre de l'Education de la Jeunesse et des Sports, Eduard Zeman, leur ont remis des primes d'une valeur totale de 5,6 millions de couronnes.

La météo

Un temps de novembre, avec des brouillards, un ciel nuageux et des températures en dessous de 10 degrés.