Nouvelles Mercredi, 18. FÉVRIER, 1998

r_2100x1400_radio_praha.png

Vaclav Havel n'a pas accepté la démission du ministre de l'Environnement

Le Président Vaclav Havel a invité le ministre de l'Environnement, Jiri Skalicky, à retirer sa demande de démission, présentée lundi. En reçevant le ministre à l'hôpital militaire de Prague-Stresovice, le Président lui a demandé des explications concernant l'envoi des dons de sponsors à l'Alliance civique démocrate par l'intermédiaire de la société TMC, domiciliée aux Iles Vierges. Le ministre s'est réservé un délai de réflexion, jusqu'à lundi prochain, avant de se prononcer.

Le Conseil politique de l'ODA soutient ses ministres

Après plus de deux heures de négociations, le Conseil politique de l'Alliance civique démocrate /ODA/ a décidé de soutenir ses ministres au cabinet. La décision a été prise en réaction à la décision de Jiri Skalicky de présenter sa démission, à cause d'un scandale financier qui secoue son parti.

Négociations à Prague du ministre suédois de la Défense

Les forces multinationales en Bosnie devraient y rester même après l'expiration du mandat des unités actuelles de la SFOR, le 30 juin prochain. Une déclaration du chef de la diplomatie tchèque, Jaroslav Sedivy, et du ministre de la Défense de Suède, Bjþrn von Sydow, qui se sont rencontrés à Prague.

La coopération dans l'industrie de l'armement et l'offre de vente des chasseurs suédois, JAS-39, à l'armée tchèque, ont été au programme des entretiens du ministre Bjþrn von Sydow avec Michael Zantovsky, président de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et de la Sécurité au Sénat. Le ministre suédois effectue une visite de deux jours en Tchéquie, au cours de laquelle il rencontre aussi son homologue tchèque, Michal Lobkowicz. En dehors de la coopération militaire, on traite de l'actuelle situation politique et de l'élargissement de l'OTAN.

Visite des sénateurs tchèques à Moscou

Une délégation de sénateurs tchèques conduite par Petr Pithart, président du Sénat, a rencontré à Moscou les membres de la commission de la Défense et de la Sécurité pour discuter des aspects de l'extension de l'OTAN. "La partie russe continue à désapprouver l'élargissement de l'Alliance, parlant, dans ce contexte, d'un concensus national", a indiqué, à l'issue des rencontres, Petr Pithart.

Coopération dans le cadre du programme PHARE

Un mémorandum sur une aide financière accordée dans le cadre du programme Phare a été signé à Prague par Joannes ter Haar, chef de la délégation de la Comission européenne à Prague, et Jan Cerny, ministre de l'Aménagement du territoire. Une occasion de constater que par l'intermédiaire du programme Phare, l'Union européenne a accordé, depuis 1990, à la Tchéquie, plus de 500 millions d'ECU. Selon Joannes ter Haar, l'Union a offert, par exemple, plus de 14 millions d'ECU à l'encouragement des exportations tchèques, y compris une aide financière directe aux exportateurs.

Financement de stages des sociaux-démocrates tchèques aux Pays-Bas

La fondation néerlandaise Alfred Mozer, qui a des liens étroits avec le parti travailliste gouvernemental des Pays-Bas, a financé, en 1996, des stages d'activistes de la social-démocratie tchèque. Selon sa comptabilité, la fondation néerlandaise aurait débloqué à ces fins environ 40 mille guldens, soit 800 mille couronnes.

Données sur le tourisme

Il découle d'un sondage effectué à la demande de la Centrale tchèque du tourisme par l'agence GfK que les visiteurs étrangers de notre pays ont dépensé, l'an dernier, 38 dollars américains par jour et par personne, en moyenne. La durée moyenne de leur séjour n'a pas été supérieure à 3 jours. 85% des personnes interrogées ont déclaré être satisfaites de leur visite en Tchéquie.

"Le Titanic" à la une de l'intérêt

Parmi les films ayant le plus grand succès en Tchéquie, il y a le film américain "Le Titanic", qui a attiré, dans onze salles de cinéma en Bohême et en Moravie, plus de 31 mille spectateurs.