Nouvelles Mercredi, 24. MAI, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Vaclav Richter

La collaboration tchéco-slovaque

Les Premiers ministres de Slovaquie et de République tchèque, Mikulas Dzurinda et Milos Zeman, ont souligné à Prague l'importance de la collaboration de leurs pays dans le processus d'intégration européenne. Selon Mikulas Dzurinda, la coopération tchéco-slovaque dans ce domaine repose sur une série d'accords dont quatre ont été signés ce mardi. Les deux ministres ont évoqué, à la même occasion, le problème de la minorité rom. A leur avis, il s'agit d'un problème continental qui devrait être solutionné en commun par tous les pays européens.

Accord interministériel tchéco-slovaque

Le ministre tchèque de l'Industrie et du Commerce, Miroslav Gregr, et le ministre slovaque de l'Economie, Lubomir Harach, ont signé un accord stipulant que les deux ministères collaboreront non seulement dans le cadre de l'union douanière entre les deux pays mais s'informeront mutuellement aussi sur leurs projets et leurs activités.

Regrets de Ramiro Cibrian

Le chef de la délégation de la Commission européenne à Prague, Ramiro Cibrian, s'est déclaré déçu par le rejet par la Chambre des députés tchèque du projet de lois sur la réforme de la justice tchèque. Il a manifesté cependant l'espoir que les partis représentés au Parlement parviendront à un consensus et approuveront les lois nécessaires le plus tôt possible. La réforme de la justice est, selon Ramiro Cibrian, une condition incontournable de l'adhésion de nouveaux pays candidats à l'Union européenne.

Un nouveau volet des négociations entre la Tchéquie et l'Union européenne

Vendredi, la République tchèque entamera les négociations avec l'Union européenne sur trois nouveaux chapitres de la législation de l'Union. Les pays membres de l'Union viennent d'élaborer un document sur le dernier de ces chapitres concernant la police et la justice. Les négociations entre les pays membres de l'Union sur ce chapitre était bien difficiles.

Décision sur les prix des prestations médicales

A partir de l'année prochaine, le gouvernement tchèque ne pourra plus fixer les prix des prestations médicales en République tchèque au cas ou les caisses d'assurance maladie et les médecins ne seraient pas en mesure de s'entendre sur les prix de ces soins. Telle est la décision de la Cour constitutionnelle. Le vice-premier ministre, Vladimir Spidla, et le ministre tchèque de la Santé publique, Bohumil Fiser, ont laissé entendre que le cabinet tâchera d'imposer, avant la fin de cette année, un tel amendement de la loi qui lui laisserait la possibilité de fixer dans certains cas les prix des prestations médicales en République tchèque.

Un témoignage sur la guerre froide

Les archives de la radio Europe libre - Radio liberté couvrant les 45 ans d'existence de cette station, seront confiées à l'institut Hoover de l'université Standford en Californie. Cette collection unique comprend 61 000 bandes magnétiques, 7 millions et demi de pages de transcriptions de différentes émissions et d'autres documents qui retracent les activités de la station au cours de la guerre froide.

Une campagne contre le cancer

La fondation Dagmar et Vaclav Havel "Vision 97" prépare une importante campagne de prévention et de dépistage du cancer du côlon. La campagne commencera dans un mois. Selon la directrice de la fondation, Martina Zelenkova, la République tchèque détient la triste primauté en ce qui concerne le nombre de victimes de cette maladie qui est pourtant guérissable si elle est découverte à temps.

La villa Müller devient musée du fonctionnalisme

La célèbre villa Müller construite entre les années 1928 et 1930 à Prague -Stresovice par les architectes Adolf Loos et Karel Lhota sera ouverte au public, jeudi, après une reconstruction à fond qui a duré deux ans. La villa, considérée comme une oeuvre typique du fonctionnalisme, abritera non seulement le mobilier original et des oeuvres d'art mais aussi le musée d'Adolf Loos, un centre de documentation et une salle d'étude.

La fête des marionnettistes

Le Festival mondial du théâtre de marionnette aura lieu à Prague du 5 au 11 juin. 27 ensembles de marionnettistes participeront à ce festival placé sous le patronage de la municipalité de Prague et organisé dans le cadre de la série des manifestations culturelles " Prague - capitale européenne de la culture de l'an 2000". Les 31 représentations du festival seront données dans quatre salles dont un nouveau théâtre de marionnette qui vient d'être ouvert au palais Kinsky, place de la Vieille-Ville.