Nouvelles Mercredi, 26. JANVIER, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Omar Mounir

Le maire de la ville de Karlovy Vary et les Roms

Le maire de la ville de Karlovy Vary en Bohême de l'ouest, Josef Pavel, a qualifié de nulle au regard de la loi, la pétition signée par 400 citoyens du quartier résidentiel Doubi, opposés à la création, dans leur voisinage, d'un centre culturel pour Roms. Il a expliqué cette nullité par le vice de forme qu'est l'absence de l'identité complète de l'initiateur de la pétition et des représentants des signataires. Il tient compte cependant de ces doléances et cherchera un autre siège pour ce centre.

Activités présidentielles

Le président Vaclav Havel a nommé au château de Prague 17 nouveaux recteurs d'écoles supérieures tchèques, dont trois recteurs d'académies militaires. Par ailleurs, le chef de l'Etat a enregistré la première émission de son entretien régulier de Lany sur les ondes de la Radio tchèque avec le sénateur Jan Ruml de l'Union de la liberté. L'entretien a porté sur la politique, le rôle des partis dans la société et la communication entre hommes politiques. Cet entretien aura été aussi l'occasion d'évaluer les récentes négociations entre l'ODS et la social-démocratie. Il sera diffusé par la Radio tchèque le samedi 29 janvier à 16h 04 mn.

Commémoration de la journée des victimes du nazisme...

Le rassemblement commémoratif à l'occasion de la Journée des victimes du nazisme et la Journée de lutte contre la violence, le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie, est prévu ce jeudi au Château de Prague en présence du président Vaclav Havel et sous son patronage. Ce rassemblement, qui commémore le 55ème anniversaire de la journée de libération des camps de concentration a été organisé par l'Association des anciens prisonniers politiques et leurs descendants, l'Union des combattants tchèques pour la liberté, la communauté juive de Prague et le Fonds tchéco-allemand pour l'avenir.

Jan Graubner est président de la Conférence épiscopale

Après un vote secret de 16 dignitaires de l'Eglise catholique, le président de la Conférence épiscopale est désormais, tout comme attendu d'ailleurs, l'archevêque d'Olomouc, Jan Graubner, que l'on classe parmi le courant le plus conservateur du catholicisme tchèque. Il remplace le cardinal Miroslav Vlk arrivé à la fin de son second mandat et qui cesse par la même occasion d'être membre de la présidence du Conseil de la conférence épiscopale européenne.

ODS-social-démocratie: la fin du tunnel

Adoption par les dirigeants du Parti civique démocrate (ODS) et la de social-démocratie de cinq additifs complétant l'accord d'opposition liant ces deux partis. Rappelons que les additifs portent sur le budget de l'Etat, la réforme du système électoral, l'admission à l'Union européenne, des conditions objectives de soutien au gouvernement social-démocrate minoritaire et la communication entre les groupes parlementaires des deux partis. Rien ne s'oppose désormais à ce que l'ODS vote pour le budget. Les chefs des deux partis ont signé ces additifs dans la matinée de mercredi à la Chambre des députés et leur contenu est appelé à être rendu public incessamment.

Pour le président de l'Alliance civique démocrate (ODA), Daniel Kroupa, l'adoption de ces additifs est la preuve que le récent appel de l'ODS à la formation d'une super-coalition n'était qu'une manoeuvre propagandiste de ce parti qui devait plutôt préparer le terrain pour l'approfondissement du contrat d'opposition.

Les Roms tchèque et le droit d'asile en Angleterre

Au mois de décembre dernier, le nombre des Roms demandeurs du droit d'asile en Grande Bretagne avait atteint les 205, ce qui est de 40 demandeurs de plus par rapport au mois de novembre, apprend-on ce mardi du service des statistiques du ministère britannique de l'Intérieur. Malgré le franchissement de la barre psychologique des 200, le gouvernement britannique ne veut pas recourir à la mesure extrême qu'est le visa obligatoire pour les citoyens tchèques. Au retour de son dernier voyage à Londres, le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, a déclaré que l'instauration du visa n'est pas plus d'actualité aujourd'hui qu'hier. Ils sont 1790 Roms tchèques, en tout et pour tout, à être demandeurs du droit d'asile en Grande-Bretagne, à la fin de l'an dernier, alors qu'ils n'étaient que 515 en 1998.