Nouvelles Mercredi, 27. OCTOBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Astrid Hofmanova

Les décorations décernées à l'occasion de la fête du 28 octobre

A l'occasion du 81ème anniversaire de la création de la Tchécoslovaquie, le 28 octobre 1918, le Président Vaclav Havel a décerné le drapeau militaire aux Académies militaires de Brno et de Vyskov. Selon Jiri Sedivy, chef d'état-major général de l'armée, cette distinction représente un engagement de continuer le travail dans l'esprit des traditions des vétérans de guerre. Par la même occasion, le ministre de la Défense, Vladimir Vetchy, a décerné à 13 soldats de réserve et aux personnes civiles la Croix pour les mérites du IIIème degré.

A une autre occasion, la chute du régime communiste, le Président Havel décernera la plus haute distinction d'Etat à sept personnalités politiques mondiales : George Bush, Mikhail Gorbatchev, Lech Walesa, Margaret Thatcher, Helmut Kohl, Ronald Reagan et François Mitterand à titre posthume. Ainsi, Vaclav Havel veut rendre hommage aux personnalités qui ont contribué de façon exceptionnelle à la chute des régimes totalitaires en Europe centrale et orientale.

La répartition des forces politiques n'est plus la même

Pour la première fois depuis les législatives en juin dernier, la Chambre des députés a marqué un changement dans la répartition des forces politiques, causé par le départ du député de l'Union de la liberté, Mme Marie Machata. Elle quitte non seulement le parti, mais aussi son groupe de députés. Selon ses paroles, la raison de son départ est l'incapacité de l'Union de la liberté de mener conséquemment une politique de droite. A la Chambre qui compte 200 députés, il y a 5 groupes: le plus puissant est celui de la social-démocratie, avec 74 membres, suivi du groupe de députés de l'ODS - 63 membres, devant le groupe de députés communistes, avec 24 membres, le groupe de députés démocrates-chrétiens, 20 membres, et le groupe de députés de l'Union de la liberté, dont le nombre a baissé, après le départ de Marie Machata, à 18.

Amendement de la loi pénale

Le projet d'amendement de la loi pénale soumis aujourd'hui à la Chambre basse par cinq députés de l'ODS, de la social-démocratie et de l'Union de la liberté, devrait permettre aux organes de l'Etat de procéder plus énergiquement lors de la poursuite des manifestations du fascisme et de l'idéologie communiste. Selon le projet en question, l'instigation à la haine de classes ou à la limitation des droits et des libertés de l'individu serait passible des peines de prison allant jusqu'à huit ans.

Les préparatifs d'un nouveau projet de loi des finances

Le cabinet gouvernemental se réunit mercredi pour se pencher sur les préparatifs d'un nouveau projet de budget de l'Etat pour l'an 2000. Le premier projet qui prévoyait un déficit de 39,8 milliards de couronnes a été rejeté par la Chambre des députés la semaine dernière. La version définitive de la loi des finances devrait être approuvée début février au plus tard.

Une rencontre entre les ministres de la Défense

La semaine prochaine, les ministres de la Défense de Pologne, de la Hongrie et de la République tchèque se réuniront au château de Krasiczyn en Pologne. A l'ordre du jour de cette rencontre: la coopération dans l'industrie d'armement.

Les sénateurs tchèques à Bangkok

Une délégation de la commission des Affaires étrangères du Sénat tchèque, conduite par son président, Michael Zantovsky, a négocié à Bangkok avec les dirigeants thaïlandais du développement des rapports réciproques, de la lutte contre le crime organisé et des possibilités de coopération dans les domaines militaire, commercial et d'investissement. Parlant de la lutte contre le trafic de la drogue, Zantovsky a émis l'espoir que le parlement thaïlandais ratifierait dans un proche avenir le traité sur l'échange des condamnés qui permettrait aux citoyens tchèques condamnés en Thaïlande de purger leurs peines dans leur pays.

Le coût de l'intégration européenne

Le coût des programmes liés au rapprochement de la République tchèque de l'Union européenne est évalué à 35,1 milliards de couronnes, en l'an 2000. De cette somme, 23,6 milliards seront débloqués du budget de l'Etat, le reste sera couvert par les moyens de l'Union européenne, par ex., par le programme PHARE. C'est ce qui ressort des données publiées par le ministère des Finances.

Photographie

Le célèbre photographe contemporain tchèque, Jan Saudek, a consacré les recettes de son exposition de photographies s'élévant à plus de 7 millions de couronnes au compte de la Fondation des greffes de la moelle. Cette somme fait de lui le plus grand donateur de l'an dernier. La Fondation a été créée il y a 8 ans par les médecins et les parents des patients dans le but de réunir les moyens nécessaires pour édifier un registre national tchèque de donneurs de la moelle. A l'heure actuelle, environ 15 000 donneurs y sont enregistrés.