Nouvelles Samedi, 01. AVRIL, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Visite du Premier ministre en Lituanie

Le Premier ministre tchèque, Milos Zeman, en visite officielle en Lituanie, a exprimé, lors des entretiens avec son homologue, Andrius Kubilius, le plein soutien à l'entrée de la Lituanie dans les structures euro-atlantiques. Les deux parties ont également traité de la coopération commerciale. Il a été question, entre autres, des fournitures tchèques d'avions subsoniques L 159.

Coopération tchéco-polonaise dans la modernisation des armées

Les possibilités de coopération dans l'industrie de l'armement entre la République tchèque et la Pologne et dans la modernisation des armées des deux pays - tel sera l'objectif d'une commission mixte tchéco-polonaise, dont la création a été convenue, vendredi, à Cracovie, par les ministres des Affaires étrangères et de la Défense. La modernisation des armées est dans l'intérêt de tous les Etats membres de l'Otan, a déclaré, à cette occasion, le ministre polonais des Affaires étrangères, Bronislaw Geremek.

Démission du ministre de l'Intérieur

Le Président Vaclav Havel est prêt à accepter la démission du ministre de l'Intérieur, Vaclav Grulich, dès que le Premier ministre, Milos Zeman, la lui présentera. Le ministre Grulich a annoncé vendredi sa décision de quitter son poste le 4 avril. C'est le chef du groupe de députés sociaux-démocrates, Stanislav Gross, qui devrait le remplacer.

Qui sera le médiateur de la République?

Vaclav Havel a proposé à la Chambre des députés deux candidats à la fonction de médiateur de la République. Il s'agit de la journaliste Anna Sabatova, ancienne dissidente et actuelle conseillère du ministre du Travail et des Affaires sociales, et de Vaclav Trojan, spécialiste en informatique qui s'engage activement dans la lutte contre le racisme.

Jiri Dienstbier critiqué pour son rapport sur la Yougoslavie

Les attitudes de Belgrade envers le rapport soumis, mardi à Genève, par l'émissaire spécial de l'ONU pour les droits de l'homme en ex-Yougoslavie, Jiri Dienstbier, divergent. Selon la presse serbe, le gouvernement yougoslave a qualifié ce rapport d'unilatéral, tandis que l'agence Tanjug l'a apprécié positivement. Dans ce rapport, Jiri Dienstbier, ancien ministre tchécoslovaque des Affaires étrangères, a mis en cause l'efficacité des bombardements de la Yougoslavie par l'Otan, l'observation des droits de l'homme dans les Balkans et les activités des organisations internationales dans cette région.

Accusation de Vasil Bilak

L'ancien dirigeant du parti communiste de Tchécoslovaquie, Vasil Bilak, a été accusé par le parquet slovaque de la haute trahison. Une information de la radio slovaque privée, Twist. Vasil Bilak aurait signé, entre autres, une lettre d'invitation d'août 1968 qui a servi de prétexte à l'occupation de la Tchécoslovaquie par les armées du pacte de Varsovie.

L'Alliance nationale dissoute

La dissolution de l'association civique Alliance nationale, formation d'extrême droite, annoncée ce vendredi par le ministre de l'Intérieur, Vaclav Grulich, est rejetée par les membres de cette formation. Ils insistent sur le maintien de l'association en dépit du fait qu'ils ont présenté la demande d'enregistrement d'un nouveau parti politique - l'Alliance nationale sociale.

Fin des Journées de la francophonie

Fin des Journées de la francophonie en République tchèque. La représentation de "Carmen" de Bizet, donné vendredi à l'Opéra de l'Etat à Prague, a enfermé le marathon de manifestations culturelles qui a duré presque trois semaines. La République tchèque a obtenu, l'an dernier, au Canada, le statut d'observateur de l'OIF.