Nouvelles Samedi, 02. OCTOBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Luzio Wildhaber à Prague ce lundi

Le rôle du Tribunal européen pour les droits de l'homme de Strasbourg, tel est le thème à l'ordre du jour de la visite à Prague, du 4 au 6 octobre, du président de ce tribunal, Luzio Wildhaber. Lundi, ce dernier rencontrera les représentants de la Cour constitutionnelle, et mercredi, il sera reçu par le président Vaclav Havel. Le tribunal européen est déjà saisi de certaines plaintes de citoyens de la République tchèque.

L'espace aérien de nouveau ouvert

Dès ce vendredi matin, l'aéroport de Prague a ouvert à la circulation des avions l'espace aérien tchèque, fermé mardi et mercredi à cause de la grève des aiguilleurs du ciel, qui avaient arrêté de travailler en protestation contre la surcharge en heures supplémentaires. Tous les gréviste ont repris le service.

Des explications sur le retard des secours pour la Turquie

Le ministre des A.E. Jan Kvan devrait, ce mois-ci, soumettre au Conseil de sécurité de l'Etat une analyse sur les raisons du retard de la République tchèque dans les premiers secours à apporter aux victimes du tremblement de terre en Turquie. "Je pense, a-t-il dit, qu'il s'agit d'une défaillance due à plusieurs facteurs humains combinés, mais aussi à une certaine insuffisance des mécanismes". Le 7 septembre, le Conseil de sécurité a constaté que des fonctionnaires du ministère des A.E., de l'Intérieur et de la Défense nationale sont responsables du retard pris dans l'acheminement des secours vers la Turquie.

L'Union des Morave en Slovaquie se plaint

Les membres de l'Union des Moraves en Slovaquie ne sont pas contents. Cette semaine, ils ont fait parvenir une lettre au président Vaclav Havel dans laquelle ils expriment leur déception à l'idée que le président ne les a pas rencontrés lors de sa dernière visite à Bratislava. "Il est vrai que le président a rencontré lors de sa dernière visite, les patriotes membres de l'Union tchèque en Slovaquie. Le tout est que nous n'y fûmes pas invités", a déclaré le président de l'Union morave, Stanislav Dolak.

Un appartement pour des réfugiés

Le six membres de la famille Nazar Mohammedi, réfugiés de Kaboul, ont trouvé, jeudi, une nouvelle maison à Namest nad Oslavou, région de Brno en Moravie. La municipalité a aménagé pour cette famille un appartement dans une villa, moyennant une dépense de 400.000 couronnes, soit l'équivalent de 75.000FRF. La famille Nazar est arrivée en République tchèque il y a deux ans, et, depuis, elle a séjourné dans un camp de réfugiés.

Abolition de l'obligation de visa

Dès le 9 novembre prochain, les voyageurs tchèques n'auront plus besoin de visa pour entrer en Uruguay, tandis que ce mardi le ministre des A.E. Jan Kvan signera un accord sur l'abolition de l'obligation de visa entre la République tchèque et l'Argentine, mais cet accord n'entrera en vigueur qu'au terme du processus de ratification.

Les ordinateurs et l'an 2000

Le Département d'Etat américain range la République tchèque par les 17 Etats dont il n'a toujours pas obtenu d'informations sur les mesures prises en matière de transport aériens pour résoudre les problèmes de l'informatique en conséquence du changement du millénaire, alors qu'il y a risque que les ordinateurs soient détraqués et le transport perturbé.

La police et la manifestation des anarchistes ce samedi

Toutes les mesures sont prises par la police de Brno en vue de protéger les biens lors du premier rassemblement des anarchistes, prévu ce samedi, place Svoboda, dans le cadre d'une série de manifestations programmées par ce mouvement en protestation contre les assises annuelles du FMI et de la Banque mondiale, prévues en République tchèque en septembre prochain. Les anarchistes reprochent à ces deux institutions "d'appauvrir les pays du tiers-monde".