Nouvelles Samedi, 04. DÉCEMBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Vaclav Richter

Une manifestation à Prague

Près de 40 000 personnes se sont rassemblées, place Venceslas au centre de Prague, pour appuyer l'appel à la démission des dirigeants de l'Etat et des leaders des partis politiques principaux. L'appel intitulé "Merci, partez!" a été lancé par un groupe d'anciens participants à la révolution de 1989. La majorité des pancartes et des slogans, qu'on pouvait voir et entendre lors de la manifestation de la place Venceslas, demandaient le départ du Premier ministre Milos Zeman et du président de la Chambre des députés Vaclav Klaus. Des manifestations semblables ont été organisées également dans d'autres villes tchèques. Les manifestants ont demandé aussi la démission du cabinet social-démocrate actuel et les élections anticipées. Cette revendication se heurte cependant au refus de la social-démocratie de Milos Zeman et du Parti civique démocrate de Vaclav Klaus et à une attitude réservée d'autres formations politiques tchèques.

Rencontre des partis politiques tchèques

Le chefs des chrétiens-démocrates tchèque, Jan Kasal, et le leader de l'Union de la liberté, Karel Kühnl, ont accepté l'invitation du chef de la social-démocratie et Premier ministre, Milos Zeman, à une rencontre des principaux partis politiques tchèques à l'exception des communistes. Selon les partis invités, la rencontre devrait se pencher notamment sur le programme national d'intégration de la République tchèque à l'Union européenne. La rencontre doit avoir lieu juste après l'adoption, par la Chambre des députés, du projet de budget de l'Etat pour l'année prochaine.

Dédommagement pour les personnes ayant travaillé en Allemagne

Les délégations de République tchèque, de Pologne, de Biélorussie, de Russie, et d'Ukraine qui représentent les personnes ayant été envoyées, pendant la Seconde Guerre mondiale, aux travaux obligatoires en Allemagne, se sont réunies à Prague. Les avocats de ces personnes exigeront un dédommagement de 10 à 15 milliards de DM.

Sommet du groupe de Visegrad

La République tchèque et la Slovaquie préparent un programme commun pour améliorer la coéxistence entre la minorité rom et la population majoritaire. Le projet de programme sera élaboré par la Slovaquie où le problème de la minorité rom est plus aigu. C'est ce qu'a déclaré, au terme du sommet des présidents du groupe de Visegrad, le Président slovaque, Rudolf Schuster. Le sommet a réuni, dans les Hautes Tatras, les présidents de Slovaquie, de Pologne, de Hongrie et de République tchèque. Les participants au sommet ont lancé un appel à une intégration rapide de la Slovaquie dans les structures de l'OTAN et de l'Union européenne.

Les prix de l'an 2000

Le ministère tchèque des Finances a fixé les prix du gaz et de l'électricité et des taxes de téléphone pour la période à partir du 1er janvier 2000. Les prix du gaz et de l'électricité augmenteront de 15 %, les taxes forfaitaires de téléphone augmenteront de 135 à 175 couronnes (près de 30 FF).

Un livre français sur Josef Vachal

Un livre français consacré au graveur et écrivain tchèque, Josef Vachal, a été publié par la maison d'édition Paseka et l'université Paris-Sorbonne. Ce recueil intitulé "Facéties et illuminations" réunit des interventions prononcées à la conférence sur Vachal qui a eu lieu, il y a un an, dans le Centre tchèque à Paris. Selon le professeur à la Sorbonne, Xavier Galmiche, Josef Vachal est tout à fait inconnu en France et les éditeurs du livre se proposent donc de présenter cet artiste très original au public français.

Magdalena Kozena chantera à Noël à Paris

La cantatrice tchèque, Magdalena Kozena, qui a été très applaudie en octobre au théâtre de Châtelet dans l'opéra Orphée et Eurydice de Christoph Willibald Gluck, chantera le 24 décembre dans la cathédrale de Notre Dame lors d'un concert donné par de grandes vedettes dont le ténor Andrea Bocelli. C'est un disque de cantates de Bach qui a marqué le début de la carrière internationale de la mezzo-soprano tchèque. Elle chantera des oeuvres de Bach à plusieurs reprises aussi au cours de l'année prochaine, année du 250ème anniversaire de la mort du grand compositeur allemand.