Nouvelles Samedi, 04. NOVEMBRE, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Astrid Hofmanova

Poursuite du blocage

Des adversaires autrichiens de la centrale nucléaire de Temelin poursuivent le blocage de la frontière tchéco-autrichienne. A part les huit postes frontière entre la Bohême du sud et la Haute-Autriche, ils bloquent depuis samedi matin cinq passages frontière entre la Moravie et l'Autriche. Depuis la reprise des blocages, jeudi, la police autrichienne a enregistré plusieurs incidents, dont le cas d'un retraité autrichien qui a voulu empêcher un chauffeur tchèque de passer la frontière. Il a fini par se faire blesser par la voiture. Samedi matin, un accident semblable s'est produit au poste frontière de Mitterelzbach-Hnanice. Vendredi soir aussi, en retournant au pays, des participants tchèques à l'épreuve de moto-cross Semperit Rallye près de Waidhofen ont réussi à se frayer le passage pour permettrre ainsi à une centaine d'automobiles de franchir la frontière.

Quant à la position de la représentation politique tchèque à l'égard de ce nouveau blocage, le chef de la diplomatie, Jan Kavan, a mis en doute la prochaine rencontre entre le Premier ministre Milos Zeman et le chancelier autrichien Wolfgang Schüssel, si le blocage va continuer la semaine prochaine.

La coopération tchéco-grecque

La coopération avec la Grèce est très importante pour les firmes tchèques. Grâce à elle, en effet, elles ont plus de chances d'intégrer le marché balkanique et de participer à la reconstruction économique de la Yougoslavie, une déclaration du ministre tchèque des affaires étrangères, Jan Kavan, à l'issue de la Conférence internationale sur la reconstruction et le dévéloppement de la région d'Europe du Sud-Est. Celle-ci a été organisée à Olomouc en Moravie à l'occasion de la visite de Georgios Papandreu, chef de la diplomatie grecque, en République tchèque.

Le double assassin toujours en liberté

Jiri Kajinek, le double assassin à gage, qui s'est évadé dimanche dernier de la prison de Mirov en Moravie, considérée comme l'Alcatraz morave, est toujours en liberté. La police n'a aucune trace qui confirmerait que le prisonnier en fuite aurait quitté la région de Sumperk dans laquelle se trouve la prison.

Manifestation des forces de l'extrême droite

Une centaine de membres du Parti républicain patriotique et des radicaux de l'Alliance nationale, les deux formations de l'extrême droite, se sont réunis à Jablonec nad Nisou en Bohême du nord. Ils ont protesté contre la criminalité en hausse, le capitalisme mafieux, le bolchevisme et les drogues. La police a dû intervenir pour éviter un incident entre eux et une trentaine d'anarchistes qui ont manifesté dans les parages contre le fascisme et le danger que constituent l'idéologie néo-nazie.

Conférence sur les minorités

Les 14 et 15 novembre, la ville d'Opava en Moravie sera le théâtre d'une conférence internationale sur la situation des minorités ethniques en République tchèque et dans d'autres pays d'Europe centrale. Y participeront des spécialistes de Tchéquie, de Slovaquie, de Pologne et de Hongrie.

Fin des Journées tchèques à Moscou

Fin samedi à Moscou des Journées de la culture tchèque 2000 qui se sont déroulées dans la capitale russe la semaine dernière. Cette année, leur objectif était de rapprocher aux Russes les pages moins connues de l'histoire tchèque. Une exposition présentait les activités des légionnaires tchécoslovaques en Russie, une autre a été consacrée au théoricien de l'art, Jindrich Chalupecky, qui travaillait à Moscou, et à ses travaux sur l'avant-garde russe.

Voulez-vous visiter le crématorium ?

Samedi, environ 400 Pragois ont profité de l'occasion de visiter le plus ancien mais aussi le plus grand crématorium d'Europe, celui de Strasnice à Prague. Aux dires de son directeur, les visiteurs voulaient savoir non seulement ce qui se passe dans les coulisses mais aussi si l'on ne peut pas substituer les défunts. La capacité du crématorium de Strasnice est plus 5000 morts par an. La première loi sur l'incinération a été adoptée en Tchécoslovaquie en 1919.

Culture

Commencement samedi soir à Prague du cinquième Festival de théâtre dans la langue allemande qui prendra fin le 16 novembre. Organisé sour l'égide des Présidents d'Autriche, d'Allemagne, de Suisse et de la République tchèque, le festival accueille des ensembles renomés des pays cités, ainsi que le Théâtre National Habima de Tel Aviv.