Nouvelles Samedi, 09. OCTOBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Alain Slivinsky

Le Premier ministre slovaque en Tchéquie

Les Slovaques, citoyens de la République tchèque, peuvent désormais renouveler leur nationalité slovaque. Une déclaration du Premier ministre slovaque, Mikulas Dzurinda, à l'issue de sa rencontre avec le Président de la Chambre des députés tchèque, Vaclav Klaus. D'après les statistiques, cette mesure concerne environ 250 000 Slovaques vivant en République tchèque. Les deux dirigeants politiques se sont penchés aussi sur les échanges commerciaux stagnants entre la Slovaquie et la République tchèque.

Le chômage en Tchéquie

En septembre, le taux de chômage a atteint le même niveau qu'au mois précédent, soit 9%. Actuellement, les bureaux de travail enregistrent presque 470 000 chômeurs, ce qui représente 4000 personnes de plus qu'en août. Les régions les plus touchées par le chômage sont les régions industrielles au nord du pays où le taux de chômage dépasse parfois 15%. La moins touchée demeure Prague avec 3,7%.

L'inflation

L'inflation a été très faible en septembre, néanmoins, ce résultat ne peut être interprété comme un succès, car il est accompagné d'une baisse du PIB et d'une augmentation, par contre, du taux de chômage, opinion d'un expert de la Postovni a Investicni banka (Banque des Postes et Investissement). Selon lui, on ne peut se le permettre, vu la situation dans laquelle se trouve l'économie tchèque.

Parti civique démocrate et les sociaux-démocrates

Insatisfait de l'actuelle situation politique dans le pays, le Parti civique démocrate de Vaclav Klaus invite la social-démocratie, au pouvoir, à une table ronde pour trouver une issue à la crise. « Le parti civique démocrate a été contraint de signer l'accord dit d'opposition avec le vainqueur des élections en vue de maintenir la stabilité dans le pays, mais actuellement, cette stabilité est de moins en moins stable », estime Vaclav Klaus.

Environnement

Les ministres de l'Environnement du groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, Slovaquie et Tchéquie) se sont rencontrés à Cesky Krumlov, en Bohême du sud, pour débattre des problèmes écologiques de l'Europe centrale, qu'il faut résoudre avant l'adhésion des pays candidats à l'Union européenne. Cette rencontre de deux jours à laquelle participent aussi des représentants des Quinze se tient dans le cadre du festival du film écologique «Ecofilm».

Tchéquie-Liban

Nagib Mikati, ministre libanais des Transports, en visite depuis jeudi à Prague, s'est entretenu, vendredi, avec les représentants du ministère de l'Industrie et du Commerce de la coopération entre les deux pays. Le Liban voudrait acheter des autobus tchèques de la marque Karosa et s'intéresse aux produits tchèques pour la construction des lignes des chemins de fer.

Hôpital tchèque - Turquie

L'armée tchèque estime que son hôpital de campagne installé à Gölcük, il y a presque deux mois, pourrait rester sur place jusqu'au 10 novembre. Le personnel, qui compte 33 médecins et infirmières, s'est déplacé en Turquie sinistrée par un tremblement de terre catastrophique, début septembre. Depuis, il a soigné presque 5000 malades.