Nouvelles Samedi, 11. MARS, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Un an à l'OTAN...

Une cérémonie a eu lieu au Château de Prague, à l'occasion du premier anniversaire de l'entrée de la République tchèque à l'OTAN. Le Président Vaclav Havel, le ministre de la Défense Vladimir Vetchy et le chef de l'état-major, Jiri Sedivy, ont prononcé de courtes allocutions. Une rencontre avec les membres de l'Armée tchèque a suivi. Le bilan de la première année au sein de l'OTAN dans Faits et événements.

Le président de la République légèrement malade

Selon le porte-parole présidentiel, Martin Krafl, le chef de l'Etat, Vaclav Havel, serait légèrement malade. Il souffre d'un refroidissement et ce qui semble être une légère bronchite. Il est sous antibiotiques depuis mercredi et a annulé sa visite Hvezdno, en Pologne. Il devait y participer au millenium du pèlerinage de l'empereur romain, Oto III, à la tombe de saint-Adalbert. Le Président ne sera pas hospitalisé, bien que sa santé reste fragile.

La Bohême inondée

Deux victimes déjà des inondations en République tchèque. Selon l'information de Vaclav Grulich, ministre de l'Intérieur, les eaux commencent à baisser et la situation se calme. La crue des rivières a fait le plus de dégâts dans les régions de la Bohême du nord et de l'est. Les environs de la ville de l'automobile tchèque, Mlada Boleslav, où sont fabriquées les Skoda ont été également touchés.

Entretiens tchéco-palestiniens

Le ministre palestinien de la Planification et de la Coopération internationale, Nabil Shas, en visite officielle en République tchèque, a rencontré le président de la République, Vaclav Havel. Les deux politiciens ont mené des entretiens sur le dialogue entre Israël et la Palestine et sur le développement des relations tchéco-palestiniennes. Comme annoncé à l'issue de la rencontre, dans quelques mois, une représentation de la République tchèque sera ouverte à Ramallah, en Palestine.

Les Tchèques soutiennent le Tibet

De nombreuses manifestations pour le respect des droits de l'homme, des concerts et des expositions consacrés au Tibet ont été organisés vendredi, un peu partout en République tchèque. En signe de protestation contre la politique de la Chine au Tibet, les drapeaux tibétains ont été hissés dans nombre de villes tchèques et moraves. A Brno, où la mairie a refusé de soutenir ainsi le peuple tibétain, une manifestation contre cette décision a eu lieu.

Milos Zeman sur les remaniements ministériels

Les noms des ministres qui vont quitter le gouvernement tchèque ont été annoncés par le Premier ministre, Milos Zeman. Il s'agit des ministres de l'Intérieur, des Transports et des Communications, de l'Aménagement territorial et d'un ministre sans portefeuille. La date de leur révocation, et les noms de leurs successeurs n'ont pas été divulgués.

Le ministre du travail et des Affaires sociales à Milevsko

Invité par les syndicats, le ministre du Travail et des Affaires sociales Vladimir Spidla a visité l'entreprise ZVVZ Milevsko, en Bohême du sud. La Chambre des députés tchèques a récemment voté l'interdiction, à cette société, de livrer un système de ventilation pour la centrale nucléaire de Bushehr, en Iran. Selon le ministre, l'Ukraine et la Chine ont également refusé cette commande.

Le Conseil de la Télévision tchèque révoqué

Révocation, par la Chambre des députés, du Conseil de la Télévision tchèque. Ces dernières semaines, il s'est vu critiquer par les politiciens, par les spécialistes et les employés de la Télévision. D'après eux, le Conseil n'aurait pas rempli son devoir principal, celui d'agir, en tant qu'organe de contrôle, dans l'intérêt public. Le Conseil a aussi été critiqué pour avoir permis la rediffusion des " Trente affaires du commissaire Zeman" - série qui glorifiait la police communiste.

La météo avec un temps changeant, relativement chaud, mais nombre de précipitations sont à prévoir pour le week-end. On attend, quand même, de belles éclaircies. y