Nouvelles Samedi, 15. JANVIER, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Omar Mounir

La géographie de la grippe

Et nous commençons par un aperçu sur la géographie de la grippe en République tchèque. Cette semaine, les services d'hygiène en Bohême du nord signalent deux morts en raison de la grippe. Le nombre de malades y est toujours en augmentation. Les personnes atteintes sont 31.561 contre 27.000 la semaine dernière. Dans la région d'Ostrava en Moravie du nord, l'infection pulmonaire a pris de l'extension: 2700 personne sur 100.000. Dans la région de la ville de Zlin, en Moravie du sud, on signale aussi une augmentation de 17% des problèmes respiratoires. La grippe a gagné du terrain en Bohême de l'ouest: 21.242 malades de plus. Seule la Bohême centrale a enregistré une tendance inverse. Si la grippe y a emporté 14 personnes la semaine dernière, l'épidémie aurait reculé de 28%.

Droit de regard du parquet sur le fonctionnement des prisons

Suite à l'émeute des prisonniers de la semaine dernière, le premier procureur de la République, Marie Benesova, est appelée, selon l'agence CTK, à signer la semaine prochaine une instruction qui apportera des modifications concrètes aux modalités de surveillance, dans les prisons, par les procureurs de la République, de l'observation des règlements. Cette réglementation était déjà en préparation, bien avant les incidents de la semaine dernière.

va-t-on vers une alliance des sociaux-démocrates avec les chrétiens-démocrates?

Des bruits laissent entendre que le patron des sociaux-démocrate, Milos Zeman, aurait proposé à son homologue chrétien-démocrate, Jan Kasal, de soutenir l'adoption du projet de budget en échange de l'abandon du contrat d'opposition liant son parti à l'ODS. Chez les sociaux-démocrates, le démenti est formel; en revanche, le vice-président des chrétiens-démocrates, Cyril Svoboda, déclare: "M. Zeman a dit à notre président, Jan Kasal, que l'ODS viole le contrat d'opposition et que c'est là une raison de dénoncer ce contrat. Si, au cours du vote du projet de budget ton parti soutient ce projet et pas l'ODS, je déclarerai dissous le contrat d'opposition".

La vengeance des mollahs

C'est ce lundi que le ministre de l'Industrie et du Commerce, Miroslav Gregr, soumettra au gouvernement un rapport détaillé sur les pertes essuyées par le commerce extérieur tchèque avec l'Iran, en raison des émission de Radio Europe libre, à partir de Prague, vers ce pays. La CTK signale les pertes suivantes: Skoda Plzen 500 millions de dollars, Technoexport 360 millions de dollars, Motokov 11 millions de dollars pour 1998. Les petites entreprises réunies un total de 100 millions de dollars. De plus, les créances de la République tchèque seraient à leur tour menacées: quelque 400 millions de dollars, sans compter 600 autres millions de dollars d'intérêt.

Pas d'obligation du visa finlandais pour les Tchèque

Les citoyens de la République tchèque, à l'opposé de ceux de la Slovaquie, ne sont pas menacés par l'obligation de visa s'ils veulent entrer en Finlande. A partir de ce samedi, la Finlande imposera le visas aux citoyens slovaques afin de tarir le flot migratoire des Roms slovaques. Mais ce n'est pas là une raison pour traiter la Tchéquie de la même manière, a dit l'ambassadeur de Finlande à Prague, M. Risto Rännäli. Ils sont 1400 Roms slovaques à avoir demandé le droit d'asile en Finlande que personne d'entre eux n'a obtenu jusqu'à présent. L'obligation de visa sera valable entre le 15 janvier et le 15 août cette année.

Des salaires non payés

Les salariés de la célèbre firme tchèque de fabrication d'armement, Zbrojovka Brno, n'ont pas été payés pour le mois de décembre. "L'employeur nous a expliqué que les raisons de cette défaillance résident dans le non-paiement aux termes convenus de leur dettes par certains débiteurs", a déclaré un responsable syndical à la CTK. Le chiffre d'affaires de la firme est de quelque 540 millions de couronnes, soit à peu près 96 millions de FF en 1999. Et il est attendu à ce qu'il soit de 600 millions cette année.