Nouvelles Samedi, 15. JUILLET, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Le chef de la diplomatie tchèque en Israël

Le chef de la diplomatie tchèque, Jan Kavan, poursuit sa visite en Israël. Samedi, un bureau de contact de la République tchèque sera ouvert à Ramallah, sur la rive ouest du Jourdain. Dimanche, Jan Kavan rencontrera son homologue, David Levy. Un accord commun sur la sécurité sociale sera signé. Il s'agit de la première visite de Jan Kavan en Israël et sur les territoires de l'Autorité palestinienne.

Fin de l'approvisionnement du premier bloc de Temelin en combustible

La dernière étape de l'approvisionnement en combustible du premier réacteur de la centrale nucléaire de Temelin, en Bohême du sud, a pris fin, ce vendredi, à 16 heures 35. Il a commencé le 5 juillet, conformément à l'accord du Bureau national de la sécurité nucléaire. Depuis, des manifestations d'opposants à la mise en service de la centrale se poursuivent à Temelin, mais aussi à Prague. Vendredi avant minuit, des activistes allemands du mouvement Greenpeace doivent quitter le territoire de la République tchèque. Ils font partie des personnes arrêtées lors de la manifestation de jeudi à Prague. L'organisation autrichienne de Greenpeace a vivement protesté contre l'intervention de la police tchèque contre les manifestants.

Le président de la Chambre des députés et du parti l'ODS, Vaclav Klaus, se rendra lundi à Temelin. Sa visite est une réaction au débat public sur l'organisation d'un référendum avant la mise en service de la centrale.

La loi sur la banque centrale

La Chambre des députés a terminé sa session de juillet par l'adoption de la loi sur la CNB, Banque nationale tchèque, et par le débat relatif au rapport sur l'accomplissent de la déclaration de programme du cabinet. L'adoption de la loi sur la Banque nationale est critiquée par la coalition de quatre partis de l'opposition comme une loi très controversée qui menace l'indépendance de la banque centrale. Dorénavant, l'objectif de la banque n'est plus la stabilité de la monnaie, mais celle des prix. La banque devra aussi consulter les objectifs de l'inflation et la politique de monnaie tchèque avec le gouvernement.

Le Conseil fédéral allemand a adopté la loi sur l'indemnisation

Le Conseil fédéral allemand vient d'adopter la loi sur l'indemnisation des déportés du travail pendant le second conflit mondial. Des moyens financiers d'un montant de 10 milliards de marks seront payés à partir d'un fonds créé dans le cadre de la fondation "Le rappel, la responsabilité, l'avenir". En République tchèque, il y a entre 60 000 et 70 000 personnes concernées.

Aide tchèque à la Grèce sinistrée par des incendies

Des sapeurs pompiers tchèques sont partis en Grèce sinistrée par des incendies de forêts. Les ministères de l'Intérieur et des Affaires étrangères ont débloqué à cette aide 3 millions de couronnes, quatre avions spéciaux et un hélicoptère. La vague d'incendies a frappé la Grèce la semaine dernière, où les températures ont dépassé 44 degrés.

L'ambassadeur de Suisse à Ostrava

Lors de sa visite de la ville d'Ostrava, en Moravie du nord, l'ambassadeur de Suisse, Johann Bucher, s'est intéressé aux conditions que la ville créé aux investisseurs. Le taux de chômage est l'un des plus élevés dans la région d'Ostrava. La création de nouveaux postes d'emploi et l'arrivée du capital étranger sont donc une priorité.

Congrès des témoins de Jéhova

Toujours dans la ville d'Ostrava, plus de 6700 témoins de Jéhova s'y sont réunis à un congrès de trois jour de cette société religieuse reconnue par l'Etat. Selon les données disponibles, il y a en République tchèque environ 16 500 témoins de Jéhova.

Les malades et les assises du F.M.I. et de la Banque mondiale

Le ministère de la Santé met en garde les malades en vue des assises du F.M.I. et de la Banque mondiale, en septembre prochain, à Prague. Les personnes atteintes de longues maladies devraient consulter leurs médecins avant le début des assises. Le service médical de Prague s'occupera, en effet, en priorité des financiers, des forces de police ainsi que des opposants à la mondialisation qui devraient arriver en masse à Prague.