Nouvelles Samedi, 18. DÉCEMBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Conférence sur Jean Hus

Le Président de la République Vaclav Havel poursuit sa visite en Italie et au Vatican. Samedi, au Vatican, le Président sera reçu par le Pape Jean Paul II et participera à la cérémonie sur la place Saint-Pierre, où un sapin de Noël, provenant de la République tchèque, sera dressé. Le Président Havel se félicite de l'attitude favorable du pape à l'égard de Jean Hus. Le pape a témoigné un profond regret de la mort de Jean Hus, car celle-ci est devenue la source de beaucoup de conflits au sein du peuple tchèque. Même s'il n'est pas question de la réhabilitaion de Hus, les historiens considèrent la position du pape comme un pas vers la réconciliation entre les Eglises.

Zeman en Chine

Le chef du cabinet gouvernemental, Milos Zeman, poursuit sa visite en Chine. A l'issue d'une rencontre avec le président chinois, Tiang Ce-min, Zeman a déclaré que la République tchèque respecte la souveraineté et l'intégrité térritoriale de la Chine, y compris le Taiwan.

L'indemnisation

Le ministère des Affaires étrangères de la République tchèque se félicite des dernières déclarations du Président allemand Johannes Rau, dans lesquelles il présente, au nom du peuple allemand, les excuses à tous ceux qui ont été envoyés au Reich pour les travaux forcés. Comme annoncé, ce vendredi, à Berlin, une somme de 10 milliards de marks, sera versée par l'Allemagne aux personnes ayant exécuté, durant la Seconde Guerre mondiale, des travaux forcés dans des entreprises allemandes. Bien qu'il ne soit pas encore défini qui, précisément, aura le droit à l'indemnisation, les représentants de l'Union des déportés du travail tchèques jugent acceptable cette somme qui équivaut à environ 184 milliards de couronnes tchèques.

La comptabilité du parti social-démocrate

Le vice-président du parti social-démocrate, Karel Kobes, vient de démentir l'information, apparue mercredi dernier dans la presse tchèque, selon laquelle Ivo Svoboda, prédécesseur de Karel Kobes dans sa fonction et ex-ministre des finances, soupçonné de malversation, n'aurait pas remis à M. Kobes une partie importante des documents concernant le financement de la social-démocratie. Selon le vice-président, Karel Kobes, le contrôle des archives a démontré que le parti dispose de tous les comptes nécessaires.

Projet de réinsertion des skinheads

Le délégué gouvernemental aux droits de l'homme, Petr Uhl, s'apprête, comme il vient de déclarer, à soumettre au gouvernement, avant la fin de l'année, un projet de réinsertion des skinheads tchèques. Suivant le modèle allemand, un réseau de centres d'assistance psychologique pour les jeunes extrémistes, poursuivis pour différents délits, devrait désormais être créé dans plusieurs villes tchèques.

Les syndicalistes luttent pour l'augmentation des salaires

Les syndicalistes de l'usine Skoda Auto à Mlada Boleslav continuent à refuser de faire des heures supplémentaires, ce qui a pour l'impact la diminution de la production du nouveau modèle de Skoda - la Fabia. Les syndicats veulent ainsi obliger la direction à impliquer leurs revendications, notamment la hausse des salaires, dans le nouveau contrat collectif. D'après les syndicalistes, leur rémunération n'est pas proportionnelle à l'accroissement annuel de la productivité de 10%.

Sondage

Les citoyens tchèques sont mécontents de la sitiuation politique, de l'état de l'économie, des relations humaines, ainsi que de leur niveau de vie. C'est ce qui résulte d'un sondage d'opinion effectyué récemment par l'agence Sofres-Factum. Tandis qu'en 1995, 50 à 60% de la population se sont déclarés insatisfais de la situation politique, aujourd'hui ils représentent presque 92%.

Concert de Noël

Un grand concert de Noël, organisé par les acteurs et chanteurs du fameux théâtre pragois Semafor, a eu lieu mercredi soir au Château de Prague. A cette occasion, environ 600 jouets destinés aux enfants abandonnés ont été rassemblés, chaque spectateur ayant dû apporter un nounours.

Messages pour nos descendants

Une immense boîte aux lettres de 250 kilos, où l'on peut envoyer des messages pour nos descendants qui vivront au 3ème millénaire, sera installée, ce dimanche, à Pelhrimov, en Bohême du sud, ville connu par son Musée des records et des curiosités. Les messages les plus créatifs et amusants, choisis par un jury, seront publiés sous forme de petit livre au printemps 2000.