Nouvelles Samedi, 22. AVRIL, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Omar Mounir

Fin de l'occupation de la mine de Kohinoor

Les 46 mineurs, qui ont occupé pendant trois semaines le fond de la mine de Kohinoor ont mis fin à cette occupation, ce vendredi, à 16h 35mn. Cette levée de l'occupation est intervenue après que leurs représentants ont signé, au bout de 7 heures de négociations, un accord avec la direction de la mine, qui s'engage à assurer le réemploi des mineurs licenciés en cas de compression de personnel.

Milos Zeman entre les mains des médecins

Visite subite, ce vendredi matin, du Premier ministre Milos Zeman dans un hôpital d'Ostrava. Lors de son séjour en Moravie du nord, le chef du gouvernement s'est vu obligé d'abandonner prématurément sa rencontre avec les syndicats scolaires locaux. En quittant l'hôpital, Milos Zeman dit avoir eu un malaise à cause d'une colique néphrétique, et que rien ne l'empêche de continuer son programme en Moravie du nord comme prévu.

L'enseignement du russe à Prague

La diplomatie russe a formulé, par l'intermédiaire de son ambassade à Prague, son inquiétude quant à l'intention du ministère tchèque des Affaires étrangères de ne plus autoriser l'enregistrement des enseignants des collèges et lycées, spécialisés dans la langue russe, auprès de la représentation russe dans la capitale tchèque. Elle a formulé l'espoir que les enfants russes ne soient pas "victimes du jeu auquel se livrent ceux qui ne souhaitent pas voir se développer les relations tchéco-russes." Les Affaires étrangères tchèques se veulent cependant rassurantes.

Le 55ème anniversaire de la libération à As.

C'est avec le dépôt d'un couronne de fleurs au pied du monument de l'armée américaine et l'octroi de la citoyenneté d'honneur à sept anciens prisonniers politiques, que les habitants de la ville de As, région de Cheb, Bohême de l'ouest, ont célébré, ce vendredi, le 55ème anniversaire de la libération de la ville, occupée par l'armée allemande à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. La ville de As fut la première grande ville tchèque que l'armée américaine avait libérée.

Vaclav Havel passe les Pacques en Italie

C'est en Italie où il est déjà à sa seconde semaine de vacances, que le couple présidentiel tchèque passera les fêtes de Pacques. Selon le porte-parole de la chancellerie présidentiel, Vaclav Havel et son épouse ne seront de retour à Prague que mardi. Et d'ajouter qu'ils voudraient voir de leurs propres yeux comment les Italiens célèbrent ces fêtes chrétiennes.

Des livres tchèques à Hanoi

Inauguration à Hanoi d'une exposition de livres tchèque, à l'occasion du 50ème anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre l'ancienne Tchécoslovaquie et la République démocratique du Viêt-nam d'alors. L'exposition se déroule sous les auspices de l'ambassade de Tchéquie au Viêt-nam. Le vernissage a eu lieu à la bibliothèque nationale de Hanoi, et l'exposition porte sur plus de 500 livres de plusieurs éditeurs tchèques dans différents domaines. A la fin de l'exposition, il sera fait don des ouvrages à la bibliothèque nationale.

Mission d'observation aérienne française en Tchéquie

C'est à la base aérienne de Pardubice en Moravie de l'est, que se déroule cette semaine, de mardi à vendredi, une mission aérienne de l'armée française, lors de laquelle des avions français d'observation, Hercules C - 130, ont survolé le territoire de la République tchèque, dans le cadre de l'Accord d'ouverture du ciel. Les photos aériennes réalisées seront développées dans les laboratoires photo de l'Armée tchèque. Une information donnée par le ministère de la Défense.

Moins d'habitants à Prague

Voilà plusieurs années que la population de Prague est en baisse constante. L'an passé, la baisse démographique aura été de 6415 personnes. 9057 naissances, 13.616 décès, quant à ceux qui ont tout simplement quitté Prague pour ailleurs, leur nombre a dépassé de 1856 celui des nouveaux arrivants. L'an dernier, la population de Prague était de 1.186.855 habitants.

Pacques et l'Eglise

Le cardinal Miroslav Vlk, archevêque de Prague et Primat de Bohême et de Moravie, a conduit, ce vendredi à la l'Eglise du Sacré Coeur de Jésus à Prague, la liturgie du Chemin de croix. Auparavant, il a répondu, par l'intermédiaire du site Internet du quotidien Mlada front Dnes, pendant une demi-heure, aux questions des lecteurs. Il a révélé que ce Vendredi Saint, il n'a bu à midi qu'une soupe à l'ail, qu'il n'a ni chance ni ambition de devenir Pape, et qu'il n'appartient pas à une minorité homosexuelle.