Nouvelles Samedi, 27. MAI, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Adoption de la nouvelle loi électorale

La Chambre des députés a adopté le projet modifié de la loi électorale comprenant davantage d'éléments du système majoritaire. Selon le président de la Chambre, Vaclav Klaus, cette nouvelle loi devrait permettre la création de gouvernements majoritaires forts et stables. Ce projet faisait partie de l'accord d'opposition conclu entre les sociaux-démocrates au pouvoir et le Parti civique démocrate d'opposition. Quels seront les résultats de cette loi qui renforce le rôle des grands partis, on le verra lors des législatives de 2002. La loi adoptée doit encore être soumise à l'approbation du Sénat et du président de la République.

Trois nouvelles fêtes nationales

Les députés ont également voté la loi sur les fêtes nationales. La République tchèque devrait avoir trois nouvelles fêtes : le premier janvier - Jour de la création de la République tchèque, le 28 septembre - Journée mémorable de l'Etat tchèque, et le 17 novembre - Journée de lutte pour la liberté et la démocratie.

Le Président Vaclav Havel dans la Centrale nationale anti-drogues

Accompagné du ministre de l'Intérieur, Stanislav Gross, le Président, Vaclav Havel, a visité la Centrale nationale anti-drogues. Il s'est intéressé aux derniers succès de la Centrale réalisés dans la lutte contre des trafiquants de drogues. A cette occasion, le ministre Stanislav Gross a déclaré aux journalistes que Prague serait bien préparée aux assises du F.M.I. et de la Banque mondiale, en septembre prochain. Des manifestations contre la mondialisation doivent faire venir à Prague, selon certaines sources, jusqu'à 20 000 personnes.

Le Premier ministre en visite en Grèce

La Grèce soutient l'entrée de la République tchèque à l'Union européenne. Une déclaration du Premier ministre tchèque, Milos Zeman, à l'issue des entretiens avec le président grec, Constantin Stephanopoulos. Parlant de la situation dans les Balkans, les deux hommes politiques se sont mis d'accord que le Président yougoslave, Slobodan Milosevic, affermit, hélas, sa position.

Audience publique sur la Tchétchénie

Sur l'initiative des organisations non-gouvernementales, une audience publique sur le pillage des soldats russes en Tchétchénie se tient au Jeu de paume, au Château de Prague. Vendredi, on a pu y voir un document tourné en février dans la banlieue de Grozny, Nova Alda. Selon Diederik Lohman, directeur de l'organisation humanitaire Human Rights Watch, des mercenaires russes y avaient assassiné 80 civiles. A l'audience, à laquelle a pris part aussi le Président Vaclav Havel, Diederik Lohman a déclaré que la Russie n'avait jamais garanti aux civiles des corridors sûrs pour quitter les lieux de bataille ce qui en contradiction avec le droit international.

100 jours du ministre de la Santé

Le ministre de la Santé, Bohumil Fiser, a fait le bilan de ses 100 jours aux fonctions. Le ministre souhaiterait des changements plus rapides dans son secteur. Comme il a rappelé, les salaires des médecins devraient augmenter de 10%, dès octobre prochain. Les problèmes sont nombreux, les solutions pas faciles. Alors que la Tchéquie dépense aux soins médicaux 14 000 couronnes, en moyenne, par an et par tête d'habitant, aux Etats-Unis, c'est 4000 dollars, soit 160 000 couronnes.

Soldats tchèques aux manoeuvres de l'OTAN en France

Les soldats tchèques ont participé aux manoeuvres militaires de l'OTAN, Coopérative Lanterne 2000, à Fréjus, en France. Pour la première fois, les officiers tchèques s'y sont présentés dans des postes de commandement des brigades multi-nationales.