Nouvelles Vendredi, 03. SEPTEMBRE, 1999

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Omar Mounir

L'affaire Zieleniec

Le ministre des Affaires étrangères, Jan Kavan, s'apprête à déposer plainte contre un certain nombre de personnes, suite au contrôle des contrats passés par le ministère. Ce contrôle avait pour but de découvrir les preuves destinées à soutenir la déclaration du Premier ministre, Milos Zeman, selon laquelle, Jozef Zieleniec, du temps où il était à la tête des Affaires étrangères, avait passé aux frais du ministère toute une série de contrats, avec des agences de presse et autres, dans le but d'améliorer son image de marque. Quant à Jozef Zieleniec, il continue à demander à Milos Zeman et à Jan Kavan d'exciper de leurs preuves ou de présenter des excuses.

Les communistes demandent des élections anticipées

Le Comité exécutif et le Comité central du Parti communiste de Bohême et de Moravie vont examiner, au cours de ce mois, la situation politique en République tchèque et la possibilité d'organisation d'élections anticipées. Une déclaration de Miroslav Grebenicek, président du parti, qui a rappelé à ce propos une autre déclaration, la semaine dernière, de Miroslav Macek, vice-président de l'ODS, qui dit que la solution la plus salutaire, dans la situation actuelle, est précisément l'organisation d'élections anticipées.

Vladimir Vetchy et le char T-72

Ce mardi, le ministre tchèque de la Défense, Vladimir Vetchy, a pris connaissance, dans la ville de Charkov en Ukraine, du projet de modernisation du char T-72 auquel a participé la société tchèque TSP Bohemia. Ainsi, il a eu la possiblité de comparer entre le projet de modernisation ukrainien, le T-72 MP et le projet tchèque, le T-72CZ. Rappelons que cette modernisation se passe avec la participation de la firme française Sagem sur la partie canon, qu'un contrat est appelé à être signé avec la firme italienne Officine Galileo pour la modernisation du système de mise à feu, et qu'il est prévu la modernisation de 300 chars T-72 qui resteront en service dans l'armée tchèque.

"Protégeons le Tibet"

Les signataires de la pétition: "Protégeons le Tibet", qui sont jusqu'à présent au nombre de 18.570, demandent au gouvernement tchèque d'intervenir davantage en faveur du droit des citoyens dans cette région autonome de la Chine. Leur lettre, avec 12.470 signatures a été remise au secrétariat du gouvernement. Les signataires de la pétition ont attiré l'attention sur les efforts, voilà plusieurs années, du régime communiste, de démolir l'originalité de la cutlture de la nation tibétaine.

Les Républicains reviennent

Les Républicains d'extrême droite de Miroslav Sladek, non reperésentés au Parlement depuis les dernières élections, ont décidé de revenir sur la scène politique et choisi de participer aux élections régionales de l'an prochain, régions dont la naissance est prévue en l'an 2001. "Nous avons préparé les structures de ces élections et avons pratiquement choisi nos candidats", a déclaré Sladek

Des oppositions à un centre pour réfugiés

Même si le ministère de l'Intérieur a décidé, malgré l'opposition des habitants du village de Breclav-Postorna, de construire un centre pour les réfugiés arrêtés aux frontières ou dans le pays, les habitants du village ne lâchent pas prise. Jusqu'à présent ils ont signé deux pétitions dont une a été remise au Parlement et espèrent obtenir au moins la protection des députés et sénateurs.

Recensement expérimental

Recensement expérimental des populations et de l'habitat, fin septembre début octobre. Il servira pour l'Institut des statistiques tchèques comme répétition générale en vue du recensement de février et mars de l'an 2001.

Les Kosovars continuent de rentrer

Départ ce vendredi à 3 heures du matin du septième avion , un Tu-154 de l'armée, avec, à bord, 36 enfants, 25 femmes et 44 hommes réfugiés kosovars de retour chez eux. Décollage de l'aéroport d'Ostrava pour la capitale de la Macédoine, Skopje, et de là, des membres de l'Organisation internationale pour l'émigration vont transporter ces Kosovars chez eux par autobus.

Braquage d'un bureau de poste

Deux hommes masqués et armés ont attaqués, ce jeudi avant midi, un bureau de poste à Jenstejn, commune de Prague-est. Après avoir attaché l'employé du bureau, ils ont pris quelques dizaines de milliers de couronnes avant de prendre la fuite à bord d'une voiture Skoda.