Nouvelles Vendredi, 19. MAI, 2000

r_2100x1400_radio_praha.png

Par Astrid Hofmanova

Havel à Bucarest

Lors de sa visite à Bucarest, jeudi, le président de la République, Vaclav Havel, a apporté son soutien à l'actuel gouvernement roumain, ainsi qu'à son effort en vue de réformer et de démocratiser la société roumaine, ce processus étant lié, selon Havel, surtout au nom du président Emile Constantinescu. Le président tchèque a souligné aussi que la Roumanie joue un rôle important dans le processus de stabilisation dans les Balkans et s'est félicité de la position que la Roumanie avait prise à l'égard de l'intervention militaire de l'OTAN au Kosovo.

Prague n'insiste pas sur le maintien de l'union douanière avec la Slovaquie

La République tchèque n'insiste plus sur le maintien de l'union douanière avec la Slovaquie. En effet, elle ne demande plus que l'Union européenne lui accorde le droit de maintenir l'union douanière tchéco-slovaque pendant une période intérimaire. Prague réagit ainsi à la décision slovaque d'entamer les négociations sur l'adhésion à l'Union européenne sans réclamer le maintien de l'union douanière avec la Tchéquie.

22 millions pour aider la justice tchèque

Dans le cadre du programme Phare, l'Union européenne débloquera 22 millions de couronnes pour aider la justice tchèque. L'argent sera destiné à améliorer le travail des tribunaux et à renforcer leur indépendance. Dans le cadre du projet, Jan Nijenhof, juge hollandais, travaillera en Tchéquie pendant un an pour faire une analyse détaillée de la justice tchèque.

Le marché des capitaux n'existe pas en Tchéquie

Après dix ans de réformes économique, la République tchèque manque toujours d'un marché des capitaux standard qui, pour le moment, rappelle plutôt un commerce des valeurs. Une déclaration de Jiri Schwarz, directeur de l'Institut libéral, à la conférence "Les occasions d'investissement 2000", tenue à Prague. Le principal responsable de cette situation est, selon lui, le gouvernement qui continue à ajourner la privatisation d'entreprises clé.

Polémique tchéco-britannique

Le gouvernement britannique envisage d'introduire un contrôle d'immigration directement sur le territoire tchèque, y compris les aéroports. La possibilité que les Tchèques voulant voyager en Grande-Bretagne puissent être contrôlés par les employés des services d'immigration britanniques vient de provoquer le désaccord des participants au séminaire sur la condition de la minorité rom en République tchèque, tenue dans le cadre du festival de la culture rom Khamoro 2000. Mercredi, le ministre de l'Intérieur, Stanislav Gross, s'est entretenu de cette affaire avec l'ambassadeur de Grande-Bretagne, David Broucher.

La main-d'oeuvre et l'élargissement de l'UE

L'élargissement de l'Union européenne ne devrait pas entraîner l'afflux de la main-d'oeuvre de nouveaux membres dans les pays des Quinze, peut on lire dans un rapport rédigé par la Commission européenne. Selon lui, 850 000 personnes de dix pays candidats travaillent dans des pays de l'Union européenne, dont seuls 300 000 ont un emploi fixe. Ce chiffre ne représente que 0,2% de la main-d'oeuvre communautaire.

Ouverture d'un nouvel édifice de la Radio tchèque

A l'occasion du 77e anniversaire du commencement des émissions régulières radiophoniques en Tchécoslovaquie, la Radio tchèque s'est offerte un cadeau exceptionnel: un nouvel édifice moderne comprenant des studios équipés d'appareils numériques sophistiqués.

Musique

La jeune mezzo-soprano tchèque, Magdalena Kozena, est la première cantatrice tchèque à avoir enregistré un album solo pour la maison de disque prestigieuse Deutsche Grammophone. L'album propose la musique d'Antonin Dvorak, Leos Janacek et Bohuslav Martinu. Kozena est accompagnée du pianiste britannique, Graham Johnson.

Festival "Entre les barrières"

L'hôpital psychiatrique de Brno-Cernovice sera le théâtre, ce week-end, du festival multiculturel "Entre les barrières" dont l'objectif est d'effacer les barrières entre le monde des patients et les gens de l'extérieur. Y prendront part des artistes de théâtre et l'on pourra assister à des concerts et aux activités des ateliers d'arts plastiques.